Édition du 18  mai 2017


Imprimer Imprimer

Cohésion des territoires : Richard Ferrand veut résorber la fracture territoriale et mettre le logement « au cœur » de son action

« Il faut agir et faire partager à chacune et chacun que des territoires sont en souffrance mais que la République n’en abandonne aucun. » A la tête du nouveau ministère de la Cohésion des territoires, le député du Finistère Richard Ferrand a mis l’accent dès son premier discours sur sa volonté de résorber la fracture présente dans le pays afin de « réconcilier les territoires, d'assurer la mobilité de tous » et sortir du « sentiment de déclassement ».
Son portefeuille regroupera également la politique de la ville et le logement, absents des intitulés des ministères et des secrétariats d’Etat. « Il va de soi que la politique de la ville, le logement, l'aménagement du territoire... tout cela se devait d'être ensemble pour que l'action publique soit plus efficace », a confirmé Richard Ferrand après que l’étonnement et l’inquiétude se sont notamment emparés des acteurs du logement.
Conseiller général puis conseiller régional de Bretagne, le député de la sixième circonscription du Finistère (depuis 2012) a été rapporteur de la loi Macron, en janvier 2015, et est devenu l’un des hommes clés du dispositif du président de la République lors de la campagne.
Mais à quoi ressemblera son ministère de la Cohésion des territoires ? La notion, jugée « abstraite » de l’aveu même du nouveau ministre, a été définie par la Commission européenne en 2008 - dans son Livre vert sur La cohésion territoriale : faire de la diversité territoriale un atout - qui considère qu’elle consiste à « garantir le développement harmonieux de tous ces territoires et à permettre à leurs habitants de tirer le meilleur parti de leurs caractéristiques propres ».
Pour y arriver, Richard Ferrand prône un « rééquilibrage des territoires », afin de « faire en sorte que chaque commune, chaque département, chaque région puisse devenir un territoire d'excellence » et que, « partout, la mobilité, l’accès aux services doivent être garantis ». Il a d’ores et déjà affirmé vouloir travailler avec les élus locaux qui, « au quotidien », sont « les artisans de l’action publique », et estime qu’il « faudra que les administrations aussi acceptent cette idée, cette fluidité nécessaire avec les élus locaux qui ont une parfaite légitimité de parler du réel ».
La revitalisation des centres-bourgs et la rénovation des quartiers prioritaires de la ville seront au centre de son action. Comme le souhaite le nouveau président de la République, il devrait faciliter la construction de logements dans les zones tendues en confiant aux intercommunalités la délivrance des permis de construire, créer 30 000 logements sociaux pour les jeunes et 40 000 logements supplémentaires en intermédiation locative.
Il devrait également maintenir la loi SRU et « mieux accompagner » la rénovation urbaine par la création de logements à bas loyer en dehors des quartiers, via une « politique d'attribution plus juste » et « en évitant de conserver une concentration de publics en difficultés dans les mêmes quartiers ». Le retour de l’emploi, l'éducation et la santé dans ces quartiers sont aussi des objectifs.
Comptant mettre le logement « au cœur » de son action, Richard Ferrand souhaite ainsi « parfaire ce qui a été mis sur les rails et d'accompagner la dynamique » mise en place par Emmanuelle Cosse, l’ancienne ministre du Logement, tout en promettant une « stabilité législative » dans le secteur.

Aurélien Wälti
Édition du 18  mai 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 18  mai 2017

  • Lois et décrets

    Décret du 17 mai 2017 relatif à la composition du Gouvernement


    Lire le JO  

  • Textes généraux

    Arrêté du 3 mai 2017 autorisant au titre de l'année 2018 l'ouverture d'un examen professionnel pour l'avancement au grade de secrétaire d'administration de classe supérieure de la Caisse des dépôts et consignations


    Lire le JO  

  • Textes généraux

    Arrêté du 10 mai 2017 autorisant au titre de l'année 2018 l'ouverture d'un examen professionnel pour le recrutement au grade de secrétaire d'administration de classe supérieure de la Caisse des dépôts et consignations


    Lire le JO  

  • Conseil supérieur de l'audiovisuel

    Délibération du 14 avril 2017 relative à la possibilité de reconduire pour cinq ans hors appel aux candidatures des autorisations délivrées dans le ressort du comité territorial de l'audiovisuel de Toulouse (région Occitanie)


    Lire le JO  

  • Conseil supérieur de l'audiovisuel

    Délibération du 25 avril 2017 relative à la possibilité de reconduire pour cinq ans hors appel aux candidatures des autorisations délivrées dans le ressort du comité territorial de l'audiovisuel de Toulouse (région Occitanie)


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr