Édition du 9 octobre 2018


Imprimer Imprimer

Premiers secours : le CNFPT et les collectivités invités à « élaborer un plan dédié à l'attention des agents territoriaux »

« Former 80% des agents publics aux gestes de premiers secours avant le 31 décembre 2021 ». Ce cap fixé par Emmanuel Macron il y a quasiment un an jour pour jour est traduit aujourd’hui dans une circulaire des ministéres de l’Intérieur, de la Santé et de l’Action et des Comptes publics et du secrétariat d’État au ministère de l’Action et des Comptes publics. Celle-ci détaille la marche à suivre pour atteindre la généralisation de ces formations auprès de l’ensemble des agents publics. Le gouvernement invite ainsi les employeurs publics à « se mobiliser » et à proposer des formations « à tous les nouveaux entrants au sein de la fonction publique, notamment à travers la formation initiale, mais également aux agents déjà en poste à travers les dispositifs de formation continue. Les objectifs définis devront faire l’objet d’une évaluation régulière », est-il écrit en introduction.
Première disposition : l’ensemble des employeurs publics et acteurs de la formation au sein des différents versants de la fonction publique devront « proposer dans leurs plans de formation des actions de sensibilisation aux gestes qui sauvent. Ces actions s’adresseront aussi bien aux personnes qui n’ont jamais suivi la moindre formation qu’à celles pour lesquelles il est souhaité qu’un rappel soit effectué ».
Pour la fonction publique territoriale, « le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et les collectivités (et EPCI) sont invités à élaborer un plan dédié à l’attention des agents territoriaux. »
Il est précisé que « le CNFPT mettra à disposition des acteurs des kits pédagogiques pour animer des séquences « Gestes qui sauvent » et proposera selon un dispositif en cascade des formations de formateurs d’animateurs sur les gestes qui sauvent, des formations d’animateurs sur les gestes qui sauvent, ainsi que des formations s’adressant directement aux agents territoriaux ».

Une unité d’enseignement PSC1 dans chaque école du service public
À travers une seconde disposition, le gouvernement précise que l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) » - formation de référence avec celle portant sur la « sensibilisation aux gestes qui sauvent (GQS) » – sera intégrée « dans les cursus de formation initiale des nouveaux fonctionnaires dont la durée est supérieure à six mois ». Et ce dans « chaque école de service public, sur les trois versants de la fonction publique ».
Les autres - les agents titulaires ne bénéficiant pas d’une formation initiale délivrée au sein d’une école de service public ou les agents contractuels entrant dans la fonction publique - « bénéficieront a minima d’une formation de sensibilisation aux gestes qui sauvent dans les douze mois qui suivent leur prise de fonction ». Pour les personnes qui ont déjà suivi des formations en ce domaine, cette action peut prendre la forme d’une remise à niveau.
Afin de mesurer l’état de réalisation de cet objectif, « il est demandé aux employeurs de la fonction publique d’effectuer un suivi annuel du taux de formation de leurs agents aux gestes de premiers secours ».
Le 6 octobre 2017, le président de la République Emmanuel Macron a rappelé que « la menace terroriste, le dérèglement climatique et les crises qu’il engendre mais aussi les accidents de la vie courante sont à l’origine chaque année de 20 000 décès et 50 000 hospitalisations » et que « par l’implication de tous, il est possible de réduire les conséquences de ces accidents. »
Ludovic Galtier
Télécharger la circulaire du 2 octobre.
Édition du 9 octobre 2018 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 9 octobre 2018

  • Cnfpt

    Arrêté du 28 septembre 2018 portant établissement de la liste d'aptitude au titre du concours d'ingénieur en chef territorial (session 2017), à compter du 1er octobre 2018


    Lire le JO  

  • Ministère des outre-mer

    Arrêté du 4 octobre 2018 portant nomination au comité spécialisé pour les opérations dans les départements et collectivités d'outre-mer et en Nouvelle-Calédonie de l'Agence française de développement


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 4 octobre 2018 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 6 août 2018 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2018-856 du 8 octobre 2018 portant création de l'Agence du numérique de la sécurité civile


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de mars


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr