Édition du 20  avril 2016


Imprimer Imprimer

Les femmes réduites à la portion congrue parmi les DGS

Le CNFPT a publié avant-hier une étude sur la situation des directeurs généraux des services (DGS) après le renouvellement complet des exécutifs locaux qui s’est déroulé entre 2014 et 2015 période pendant laquelle des élections municipales, départementales et régionales ont eu lieu. Principale conclusion : lorsque l’on parle des postes dirigeants, il n’est visiblement plus question de parité.
Un chiffre résume la situation : 91 % des DGS des départements sont des hommes. Mais les communes ne font pas mieux – en tout cas les plus grandes : sur les 209 villes de plus de 40 000 habitants étudiées par le CNFPT, 89 % ont confié la direction générale des services à des hommes. Mêmes chiffres à peu de choses près pour les régions : 88 % de DGS hommes.
Pire encore : au lieu de progresser, la situation se dégrade, dans les villes et les régions. Le taux de DGS femmes a baissé d’un point dans les grandes villes (de 12 à 11 %), et de trois points dans les régions, passant de 15 à 12 %. Seuls les départements augmentent de deux points le pourcentage de femmes chez les directeurs généraux.
Il y a donc bien du chemin à faire pour que les décisions actées par la loi se transforment en actes : rappelons (lire Maire info du 18 avril) que la loi impose désormais que les emplois dirigeants des trois fonctions publiques soient « équilibrés » – il ne s’agit même pas de parité mais d’atteindre un taux de 40 % de femmes parmi les cadres supérieurs de la fonction publique. La mesure ne touche par ailleurs, outre les régions et les départements, que les communes et EPCI de plus de 80 000 habitants.
L’étude du CNFPT fait aussi le point sur le renouvellement des DGS suite aux changements de majorité dans les exécutifs locaux. Alternance oblige, suite aux élections municipales, 53 % des villes étudiées « auront vu partir leur DGS ». 21 ont pris leur retraite et 89 ont effectué une mobilité. On peut noter que dans 13 villes, le DGS est resté en place malgré un changement de couleur politique du maire.
Autre enseignement de l’étude : l’origine statutaire des DGS. Dans les grandes villes, les DGS restent très majoritairement (80 %) agents de la fonction publique territoriale (administrateurs territoriaux, ingénieurs territoriaux en chef, directeurs territoriaux). Les hauts fonctionnaires de l’État (préfets, administrateurs civils, inspecteurs, ingénieurs de l’État …) ne représentent que 7 % du total. En revanche, dans les régions, la proportion de DGS issus de la haute fonction publique de l’État augmente très notablement : elle passe de 42 à 65 %, quand celle des cadres de la FPT diminue de 58 à 29 %. Une conséquence, très probablement, de la montée en puissance politique et économique des régions, qui attirent bien davantage qu’auparavant les « grands commis de l’État ».
F.L.
Télécharger l’étude du CNFPT.
Édition du 20  avril 2016 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 20  avril 2016

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 11 avril 2016 portant désignation du site Natura 2000 Bresse jurassienne (zone spéciale de conservation)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 12 avril 2016 portant désignation du site Natura 2000 Plaine de Bourg-d'Oisans et ses versants (zone spéciale de conservation)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 12 avril 2016 portant désignation du site Natura 2000 Ubacs du Charmant Som et gorges du Guiers Mort (zone spéciale de conservation)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 12 avril 2016 portant désignation du site Natura 2000 Forêts, landes et prairies de fauche des versants du Col d'Ornon (zone spéciale de conservation)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 12 avril 2016 portant désignation du site Natura 2000 Réseau de zones humides de l'Albanais (zone spéciale de conservation)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 12 avril 2016 modifiant l'arrêté du 17 avril 2015 portant désignation du site Natura 2000 forêts de Mormal et de Bois-l'Evêque, bois de la Lanière et plaine alluviale de la Sambre (zone spéciale de conservation)


    Lire le JO  

  • Décret n° 2016-481 du 18 avril 2016 fixant les exigences de sécurité auxquelles doivent répondre les cages de buts de football, de handball, de hockey sur gazon et en salle et les buts de basket-ball


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr