Édition du 13  janvier 2012


Imprimer Imprimer

Parrainage des maire pour l’élection présidentielle: Jacques Pélissard est favorable à la double signature des maires et défavorable à l’anonymat

Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France, indique dans un communiqué qu’il souhaite que «le mode de parrainage soit réformé afin de mettre un terme aux difficultés actuelles». Il propose que «les maires aient la possibilité d’accorder une double signature aux candidats: l’une de conviction, l’autre républicaine, qui resteraient publiques».
En effet, aujourd’hui plusieurs prétendants à la candidature à l’élection présidentielle ont du mal à réunir les 500 parrainages d’élus nécessaires pour entrer dans la course (1). Ils font valoir que le système en vigueur conduit à une réticence de la part de certains maires qui craignent de voir leur nom publié dans la presse locale et interprété comme un soutien à un candidat. D’autant que, comme l’a déjà souligné Jacques Pélissard, «les prochaines municipales auront lieu en 2014, beaucoup de maires préfèrent ne pas se créer de problèmes supplémentaires».
Dans le contexte de la prochaine élection présidentielle et de la difficulté pour certains candidats d’obtenir des parrainages des maires, il rappelle que «les élus sont des hommes et des femmes responsables qui, au travers de ce dispositif, exercent un droit essentiel au bon fonctionnement et au pluralisme de notre démocratie». Il considère «nécessaire de les préserver de toute pression» et il réaffirme aussi «quelques principes simples, déjà énoncés en 2007:
«- le parrainage n’est pas un soutien. Il ne s’agit pas d’un choix et encore moins d’un vote en faveur de l’un ou l’autre candidat;
«- le parrainage est un acte républicain. Il ne doit pas être compris comme un droit de veto destiné à empêcher une candidature adverse. Bien au contraire, il a été conçu pour garantir le bon fonctionnement de nos institutions et prévenir les candidatures fantaisistes. C’est dans cet esprit que les maires exercent, s’ils le souhaitent, cette responsabilité;
«- le parrainage relève de la seule liberté de conscience du maire. Cette liberté doit être respectée.
«En sa qualité de président de l’AMF, il dénonce toute stigmatisation à laquelle peut donner lieu un parrainage accordé par un maire.»

(1) Concernant les modalités de parrainages, l’AMF a mis à disposition des maires, une note rappelant les règles relatives aux conditions de présentation des candidats (voir Maire info du 7 décembre 2011).

Pour accéder au communiqué de presse (PDF, 258 Ko), utiliser le lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.amf.asso.fr
Édition du 13  janvier 2012 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 13  janvier 2012

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 5 décembre 2011 portant ouverture en 2012 de concours de recrutement externe, interne et troisième concours de techniciens principaux territoriaux de 2e classe par le centre de gestion du Pas-de-Calais


     

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 9 janvier 2012 modifiant l'arrêté du 21 avril 2011 portant ouverture au titre de l'année 2011 d'un concours externe, d'un concours interne et d'un troisième concours pour le recrutement des attachés territoriaux (centre de gestion de la fonction publique territoriale de Meurthe-et-Moselle)


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin :

Nouveau gouvernement : plusieurs ministères traiteront des collectivités locales
Agriculture : l'agenda rural européen fait son chemin
TERRITOIRES. CTAP : un bilan en demi-teinte
PRATIQUE. Open data : comment favoriser la réutilisation des données ? 

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr