Édition du 16  mai 2012


Imprimer Imprimer

François Hollande entend revivifier la démocratie locale «par un nouvel acte de décentralisation susceptible de donner de nouvelles libertés pour le développement de nos territoires»

Lors de la cérémonie d’investiture, le nouveau le président de la République a déclaré: « Je crois en la démocratie locale et j'entends la revivifier par un nouvel acte de décentralisation susceptible de donner de nouvelles libertés pour le développement de nos territoires.» Il a aussi souligné que «la France a la chance de disposer d'une fonction publique de qualité» et a déclaré sa «reconnaissance et l'attente que je place en elle et en chacun de ses agents» (voir le texte du discours).
Un peu plus tard, lors de l’hommage rendu à Jules Ferry, «le législateur qui conçut l'école publique, le bâtisseur de cette grande maison commune, qu'est l'école de la République», il a rappelé que l’école devait être le «lieu de la véritable égalité». «Cette égalité impose la justice entre les territoires: comment accepter qu'un enfant ait plus de chances de réussir s'il a grandi ici plutôt que là ?», a-t-il ajouté. Il a indiqué qu’il a décidé «que priorité sera accordée aux écoles des quartiers populaires et à celles de certaines zones rurales» (texte du discours).
En fin de journée, dans son discours à l'hôtel de ville de Paris, François Hollande a rappelé que «l'histoire des relations entre l'État et Paris est parcourue d'affrontements» mais, que «les temps ont changé». Selon lui, «la France et Paris ne peuvent qu'avancer ensemble, dans la conscience d'un destin partagé. Ensemble, il nous revient d'engager une relation fondée sur le respect réciproque». Devant les élus, il a pris l’engagement «de créer les conditions nécessaires à l'émergence d'une métropole parisienne capable d'affronter, à l'échelle pertinente, tous les défis qui se présentent à elle». Il a faire part de son intention de permettre à «Paris Métropole, qui rassemble 200 collectivités, de toutes sensibilités politiques (...) d’aller plus loin, avec l'énergie d'un Etat partenaire». «Cette nouvelle confédération métropolitaine disposera de pouvoirs réels - notamment en matière de logement, puisque c'est là l'enjeu le plus immédiat et le plus urgent pour tant de familles», a-t-il aussi précisé (texte du discours).

Pour accéder aux discours du président de la République, utiliser le lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.elysee.fr
Édition du 16  mai 2012 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 16  mai 2012

  • Hors rubrique

    Décret du 15 mai 2012 portant nomination du Premier ministre


     

  • Présidence de la république

    Arrêté du 15 mai 2012 portant nomination à la présidence de la République


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de mars :

Outre-mer : la loi comporte beaucoup de bonnes intentions mais peu de moyens
Sécurité publique : la loi élargit les prérogatives des policiers municipaux
TERRITOIRES. Les contrats de ruralité plutôt bien accueillis par les élus
Un maire en action : Damien Carême, maire de Grande-Synthe

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr