Édition du 2 janvier 2012


Imprimer Imprimer

Lois de finances: le Conseil constitutionnel valide les deux lois adoptées fin 2012, exception faite de dispositions considérées comme des "cavaliers" législatifs

Le 28 décembre 2011, le Conseil constitutionnel a déclaré conformes à la Constitution les dispositions adoptées lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2012 et lors de l’examen du quatrième projet de loi de finances rectificatives pour 2011.
Concernant la la loi de finances pour 2012, sont implicitement validées les diverses mesures concernant les collectivités territoriales: montants des dotations de l’Etat, contribution des collectivités au redressement des comptes publiques et surtout mises en œuvre effective du fonds national de péréquation des recettes fiscales intercommunales et communales (FPIC) dont l’objectif est d’assurer une redistribution des ressources entre les collectivités.
Toutefois, le Conseil constitutionnel, appliquant sa jurisprudence traditionnelle sur les «cavaliers» budgétaires, a censuré l’article 127 portant sur les relations entre les agences de l'eau et l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (ONEMA). La mesure modifiait l'article 83 de la loi du 30 décembre 2006 sur l'eau et les milieux aquatiques en portant de 108 à 128 millions d'euros le plafond du montant de la contribution annuelle des agences de l'eau aux actions menées par l’ONEMA.
En ce qui concerne la loi de finances rectificative pour 2011, le Conseil a validé l’augmentation du taux réduit de la TVA de 5,5% à 7%. Le législateur a maintenu à 5,5% le taux applicable aux ventes des produits destinés à l'alimentation humaine et porté à 7% le taux applicable à la restauration, y compris les produits alimentaires préparés en vue d'une consommation immédiate. Cette mesure affecte les dépenses et les facturations émises par les collectivités locales dans la mesure où certains services publics locaux étaient soumis au taux réduit de TVA. Au cours du débat, le gouvernement a accepté le maintien du taux à 5,5% pour la fourniture de repas par des prestataires dans les établissements publics ou privés d’enseignement du premier et du second degré. Lorsque la cantine scolaire est gérée directement par la collectivité locale, elle est exonérée de TVA.
Le gel en 2012 et 2013 du barème de l'impôt sur le revenu est aussi validé. Rappelons que certains contribuables locaux sont indirectement concernés par cette disposition, puisque les seuils faisant référence au revenu, retenus pour les dégrèvements de la taxe d’habitation et de la taxe foncière sur les propriétés bâties, sont indexés sur ce barème.
Les textes des deux lois ont été promulgués au journal officiel le 29 décembre.

Pour accéder aux textes des lois de finances, utiliser les liens ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.legifrance.gouv.fr
http://www.legifrance.gouv.fr/UnTexteDeJorf.do?numjo=BCRX1130599L
Édition du 2 janvier 2012 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 1er janvier 2012

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 6 décembre 2011 portant ouverture du concours externe d'ingénieurs territoriaux pour 2012 (centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Martinique)


     

  • Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

    Arrêté du 6 décembre 2011 portant ouverture des concours externe, interne et troisième concours d'attaché pour 2012 (centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Martinique)


     

  • Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse

    Décret n° 2011-2121 du 30 décembre 2011 relatif au fonds pour le développement de la vie associative


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'avril

Loi Elan : décryptage du volet littoral

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr