Édition du 3 février 2010


Imprimer Imprimer

Un nouveau plan d'action pour la sauvegarde des zones humides

A la veille de la Journée mondiale des zones humides et dans le cadre de l’Année internationale de la biodiversité, Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, a présenté lundi à Angers le nouveau plan d’action pour la sauvegarde des zones humides «répondant aux engagements du Grenelle Environnement.» «Trop longtemps oubliées de nos politiques en faveur de la biodiversité, les zones humides sont aujourd’hui parmi les milieux naturels les plus dégradés et les plus menacés, a-t-elle indiqué. Et ce, tant en termes de surface qu’en termes d’état de conservation. Les situations les plus préoccupantes concernent les prairies humides, les tourbières, les landes humides, les annexes alluviales, qui jouent un rôle majeur dans la réduction du risque inondation, mais aussi pour la biodiversité, la restauration de la qualité des eaux et le stockage du carbone.» L’objectif du plan d’action est de «favoriser les bonnes pratiques sur ces zones humides, notamment agricoles qui ont permis jusqu’à nos jours le maintien d’importantes surfaces et de développer des outils robustes parce que partagés avec une gestion gagnant-gagnant en terme de production agricole et de préservation de la biodiversité.» Le plan prévoit 29 actions qui devraient être engagées «dès cette année», incluant notamment le lancement d’un parc national de zone humide, un appel à projet pour l’acquisition et la gestion de zones humides participant à la lutte contre les inondations doté de 10 millions d’euros, la proposition de 10 nouveaux sites Ramsar (1) en 2010, le lancement d’une mission d’inspection d’ici fin juillet pour améliorer les dispositifs d’aide de l’agriculture dans les zones humides, et l’ouverture d’un portail Internet sur les zones humides. «En plus des aides agricoles consacrées à la gestion durable des prairies humides par les agriculteurs, notre plan d’actions est doté d’un budget global de 20 millions d’euros sur trois ans. Le Gouvernement montre clairement son engagement et son implication dans la sauvegarde des zones humides. J’invite l’ensemble des acteurs concernés par l’avenir des zones humides à s’engager à nos côtés, dans leur domaine de compétence, à participer à la mise en oeuvre de ce plan d’action», a conclu la secrétaire d’Etat. (1) La Convention sur les zones humides d’importance internationale, appelée Convention de Ramsar, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Pour télécharger le dossier de presse, voir lien ci-dessous (PDF, 253 Ko).

Liens complémentaires :
www.developpement-durable.gouv.fr
Édition du 3 février 2010 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 3 février 2010

  • Classement de la commune de Cabourg (Calvados) comme station de tourisme


     

  • Liste des zones d'emploi éligibles au titre de l'année 2009 au crédit de taxe professionnelle


     

  • Ouverture de concours


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'avril

Loi Elan : décryptage du volet littoral

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr