Édition du 5 octobre 2006


Imprimer Imprimer

«Pacte national pour l'environnement»: le gouvernement double les crédits de l’ADEME affectés aux réseaux collectifs de chaleur renouvelable

A sept mois de l'élection présidentielle, le Premier ministre a présenté mercredi lors de sa 15e conférence de presse mensuelle «un pacte national pour l'environnement», avec pour principale mesure la création d'un «livret de développement durable». Pour cette conférence de presse, délocalisée de Matignon à la Cité des sciences et de l'industrie de La Villette, le chef du gouvernement avait choisi un thème qui intéresse la vie quotidienne des Français, celui de l'environnement. «L'affaire de l'environnement, ce n'est pas l'affaire des uns et pas des autres, c'est l'affaire de tous», a lancé Dominique de Villepin, entouré pour l'occasion de Nelly Olin (Ecologie), Thierry Breton (Economie), Gilles de Robien (Education) et François Goulard (Recherche). Dans cet esprit, le Premier ministre a proposé aux Français «un véritable pacte national pour l'environnement» rassemblant les citoyens, les entreprises, les collectivités locales et l'Etat. «Dans ce domaine, il ne s'agit pas de stigmatiser les uns ou les autres. C'est dans la cohésion et la volonté générales que nous pourrons avancer», a-t-il dit. Dans ce cadre, il a annoncé plusieurs mesures concrètes destinées à «franchir un nouveau cap». Pour aider les Français qui «veulent investir pour rendre leur logement plus économe en énergie», le plafond des Codevi (Compte pour le développement industriel) sera porté de 4.600 à 6.000 euros au 1er janvier 2007. L'argent disponible, soit environ 10 milliards d'euros, financera des «prêts écologiques», a-t-il précisé. Aujourd’hui, les collectivités locales rivalisent d’efforts en matière de développement durable. Afin de les y encourager et de doter 600.000 logements en énergie propre, le Gouvernement doublera les crédits de l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, affectés aux réseaux collectifs de chaleur renouvelable. L’Etat investira 200 millions d’euros sur 5 ans. Le chef du gouvernement veut également quadrupler la part de HLM atteignant la norme de très haute performance énergétique grâce à la mise en place «dans les tout prochains jours» par la Caisse des dépôts et consignations d'un prêt à 2,45%. Dominique de Villepin s'est défendu de découvrir la question de l'environnement à sept mois de la présidentielle, alors que plusieurs écologistes dont Nicolas Hulot envisagent de se présenter. «Personne ne conteste le fait que ce gouvernement s'est mobilisé dès les premiers jours sur ces questions de l'environnement», a-t-il dit, en rappelant la rédaction de la charte de l'environnement ou le discours du président Jacques Chirac en 2002 à Johannesburg.c=http://www.clickbnr.com
Édition du 5 octobre 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 5 octobre 2006

  • Concours particulier de la DGD des ports maritimes départementaux de commerce et de pêche


     

  • Ministère des outre-mer

    Extension à Mayotte du régime de l'épargne-logement


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr