Édition du 29  mai 2006


Imprimer Imprimer

Ouverture de la semaine du développement durable

Une semaine pour «vivre ensemble autrement»: Nelly Olin, ministre de l’écologie et du développement durable, avait lancé, le 17 janvier dernier, l’appel à projets de la 4e édition de la Semaine du développement durable, qui a lieu du 29 mai au 4 juin 2006 sur l’ensemble du territoire national. Cet événement est l’un des 2 grands rendez-vous de l’année initiés par le ministère qui associent les citoyens à des thématiques majeures: le développement durable, les transports, le changement climatique, la perte de la biodiversité, la gestion des déchets, etc. Sensibiliser, inciter et responsabiliser les Français à modifier leurs comportements pour contribuer à «vivre ensemble autrement». Tous les acteurs (collectivités, entreprises, associations, établissements scolaires…) ont donc été invités à proposer un projet d’actions de sensibilisation et d’éducation au développement durable. Lancée par le gouvernement Jospin en novembre 2002, la Semaine du développement durable a permis, au fil des ans, une prise de conscience collective et une mobilisation sans précédent sur ce thème. En effet, elle permet de sensibiliser, de responsabiliser les Français et de les inciter à modifier leurs comportements. Le succès a été au rendez-vous dès 2003 puisque, pour la 1ère édition, près d’un millier d’actions a été parrainé par le ministère de l’écologie et du développement durable. En 2004 et 2005, ce sont à chaque fois plus de 1.400 actions qui ont été organisées sur l’ensemble du territoire, impliquant des centaines de milliers d’acteurs. En 2006: - 1.829 projets d’actions ont été déposés. - 1.355 actions ont été inscrites au programme de la Semaine du développement dont 37 au niveau national. - 33 projets d’actions sont en attente d’une validation des comités de pilotage régionaux. - 441 projets ont été refusés. Les projets sélectionnés remplissent les critères suivants: - action à caractère non lucratif; - action en faveur de la vulgarisation du développement durable; - action mettant en avant au moins un des trois piliers du développement durable: développement économique, progrès social et protection de l’environnement; - action de sensibilisation se déroulant pendant la Semaine du développement durable. Parmi les actions sélectionnées, certaines sont particulièrement remarquables. Un site web permet d’identifier ces actions et de les valoriser (voir rubrique "Programme offciel"). Ce "top 100" constitue un vivier d’actions exemplaires illustrant le développement durable. Le choix des actions retenues s’est notamment appuyé sur les critères suivants: action pérenne avec une valorisation pendant la Semaine du développement durable action fortement incitative entraînant des changements de comportement (culture d’entreprise, attitude nouvelle des consommateurs, comportement citoyen, etc.); action portant sur deux ou trois piliers du développement durable. Pour accéder au site internet de la Semaine, voir lien ci-dessous.c=http://www.clsiduser

Liens complémentaires :
www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr
Édition du 29  mai 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 29  mai 2006

  • Protocole additionnel à la convention sur la cybercriminalité, relatif à l'incrimination d'actes de nature raciste et xénophobe commis par le biais de systèmes informatiques


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr