Édition du 7 juin 2002


Imprimer Imprimer

Le rapport sur les événements naturels dommageables en France et dans le monde 2001 est en ligne

Le ministère de l’Ecologie et du développement durable vient de mettre en ligne le « Rapport sur les événements naturels dommageables en France et dans le monde en 2001 ». Ce document, réalisé par la Mission d’inspection spécialisée de l’environnement (MISE) et la cellule Retour d’expérience (REX) du ministère dans le domaine des risques naturels, rassemble les informations sur les incidents, accidents et catastrophes survenus sur la planète. Pour la France, il permet d’accéder à la base de données Corinte (Communes à risques naturels et technologiques), aux Plans de prévention des risques, aux dossiers communaux synthétiques (DCS)... Le travail accompli permet ainsi d’opérer une « analyse temporelle » des événements par un comptage quotidien du nombre de communes en état de catastrophe naturelle. Ainsi, dans le domaine des «inondations et coulées de boue», «inondations par remontées de nappes phréatiques», le rapport montre que certains événements très intenses peuvent ne toucher qu’un nombre limité de communes et être toutefois à l’origine de dommages très importants. Cela concerne, généralement, les communes à grande extension spatiale et présentant de forts « enjeux ». C’était le cas le 19 septembre 2000 dans les Bouches-du-Rhône (10 communes touchées), contrairement à Nîmes le 3 octobre 1988 (76 communes touchées). Des graphiques viennent étayer les tableaux de synthèse. Ce type d’analyse, réalisé sur une période de trois ans (de 1997 à 1999) pour les « inondations et coulées de boue », a dégagé 18 événements remarquables, correspondant à plus de 75 communes sinistrées un jour donné. Ces 18 événements englobent les 11 événements identifiés par la Caisse centrale de réassurance (CCR) comme ayant donné lieu à au moins 10 millions d’euros de remboursement. L’analyse montre que le niveau de remboursement – au-delà d’un certain seuil – correspond généralement avec le niveau des pics les plus intenses, c’est-à-dire avec les valeurs cumulées les plus élevées de communes sinistrées (inondations dans l’Aude, l’Aveyron, l’Hérault, les Pyrénées-Orientales et le Tarn du 12 au 14 novembre 1999 ou tempêtes du 25 au 29 décembre 1999).c=htt

Liens complémentaires :
www.prim.net
Édition du 7 juin 2002 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 7 juin 2002

  • Cabinet de la secrétaire d'Etat


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'avril

Loi Elan : décryptage du volet littoral

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr