Édition du 10  novembre 2008


Imprimer Imprimer

Enfouissement de déchets nucléaires: une association publie une liste de 25 communes candidates auprès de l'Andra

D'après un communiqué du réseau «Sortir du nucléaire», une liste de 25 communes dont les élus, qui avaient jusqu'au 31 octobre pour se prononcer, se sont portés candidats auprès de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) vient d'être rendue publique. Il s'agit d'accueillir un site d'enfouissement de déchets nucléaires, ainsi que les subventions débloquées par l'Etat pour susciter des candidatures. Le Réseau «Sortir du nucléaire» et ses associations adhérentes note que sa liste n’est pas forcément exhaustive; il n'est pas exclu que d'autres communes aient fait acte de candidature. Alors que l'Andra avait sollicité 3.115 maires dans diverses régions, la quasi totalité a, toujours selon l’association, «refusé les déchets nucléaires malgré la perspective de recevoir de très fortes subventions.» Elle indique que les «rares candidats sont situés dans la même zone, à cheval sur les départements de l'Aube, de la Haute-Marne, de la Meuse et des Vosges.» Cette zone comprend déjà deux sites de stockage de déchets radioactifs (à Morvilliers et Soulaines, dans l'Aube), un projet d'enfouissement profond des déchets les plus dangereux (à Bure, dans la Meuse) et un projet de centre de tri, reconditionnement et stockage de déchets dits de très faible radioactivité (entreprise DAHER, à Epothémont, dans l'Aube). Selon «Sortir du nucléaire», «il apparaît que des élus ont été abusés par la stratégie insidieuse de l'Andra: le dossier de l'Andra donne l'exemple de la dotation de 5,6 millions d'euros qui a accompagné l'implantation d'un site dans l'Aube, laissant implicitement croire qu'une somme équivalente pourrait être à nouveau versée, alors qu'aucun chiffre officiel n'a été avancé. Il a été promis aux candidats qu'un débat public, sous l'égide de la Commission nationale du débat public (CNDP), sera organisé avant toute décision définitive.» Mais, souligne l’association, «lors du débat public de 2005 organisé par la CNDP sur l'ensemble de la question des déchets nucléaires, l'option de l'enfouissement avait clairement été écartée... Ce qui n'a pas empêché le pouvoir d'imposer cette option. Il est donc avéré qu'un débat public n'apporte absolument aucune garantie.» Pour accéder à la liste publiée par Sortir du nucléaire, voir lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.sortirdunucleaire.org
Édition du 10  novembre 2008 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 8 novembre 2008

  • Arrêté du 5 septembre 2008 modifiant l'arrêté du 29 novembre 2006 portant modalités d'agrément des laboratoires effectuant des analyses dans le domaine de l'eau et des milieux aquatiques au titre du code de l'environnement


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de mai


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr