Édition du 5 mars 2010


Imprimer Imprimer

Chantal Jouanno veut identifier des «sites accueillant des mineurs, comme les crèches ou les écoles, susceptibles d'avoir été construits sur d'anciens sites industriels»

Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, a présenté le bilan de l’action de l’inspection des installations classées pour 2009 et les priorités d’actions pour 2010. La secrétaire d’Etat a souligné l’importance des enjeux en matière d’installations classées et a salué «l’action déterminée de l’inspection». Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, a aussi profité de l'occasion pour annoncer le lancement d’un «programme d'actions ambitieux pour identifier des sites accueillant des mineurs, comme les crèches ou les écoles, qui sont susceptibles d'avoir été construits sur d’anciens sites industriels.» «On ne peut pas exclure aujourd’hui que des structures accueillant des enfants ne soient pas construites sur d’anciens sites pollués. Il faut lever les doutes de pollution et traiter ce sujet. Les premiers diagnostics débuteront cet été» a-t-elle déclaré. Sur le bilan, la secrétaire d’Etat a présenté plus particulièrement 4 actions: les plans de prévention des risques technologiques (PPRT), l’application de la directive IPPC, les actions liées à la sécurité des canalisations, les actions de contrôle sur les transferts transfrontaliers de déchets. A ce jour, sur 420 PPRT, 30 sont approuvés, 281 sont prescrits avec une très forte augmentation depuis décembre 2008. La secrétaire d’Etat a rappelé l’importance de cet enjeu et le fort engagement du ministère pour accélérer la démarche afin que 40% des PPRT soient approuvés fin 2010 et 80 % d’ici fin 2011. S’agissant de la directive IPPC, les efforts menés jusqu’à présent pour s’assurer de la conformité des autorisations des installations avec la directive doivent encore être amplifiés. La France a en effet été mise en demeure par la Commission européenne en octobre dernier : la conformité de 1647 installations n’avait pas été réalisée. Depuis, ce chiffre est tombé à 700 fin 2009. La secrétaire d’Etat a adressé à ce sujet une circulaire aux préfets le 4 janvier 2010 afin que «le retard, même s’il a des explications, soit résorbé au plus tard fin 2010.» Un «suivi mensuel» de l’avancement des travaux est effectué. Dans le domaine des canalisations, l’année 2009 a notamment été marquée par la rupture de l’oléoduc de la Crau, «qui confirme l’action nécessaire menée par l’Etat dans ce domaine.» Au 15 septembre 2009, les exploitants de canalisations ont remis à l’inspection plus de 500 études de danger sur leurs canalisations. Elles feront l’objet d’un examen par l’inspection, «qui sera un des points majeurs de l’année 2010». Par ailleurs, le plan de modernisation des installations industrielles adopté le 13 janvier 2010, qui concerne à la fois les sites industriels et les canalisations, constituera un vecteur profond d’amélioration. L’inspection des installations classées a réalisé en 2009 une «action coup de poing» sur 286 transferts transfrontaliers de déchets. «Aucun trafic illégal majeur n’a été mis au jour mais des non conformités ont été détectées et cette action démontre la bonne coordination au niveau international des polices.»
Édition du 5 mars 2010 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 5 mars 2010

  • Etablissements pénitentiaires recevant des mineurs


     

  • Commission pour la libération de la croissance française


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'avril

Loi Elan : décryptage du volet littoral

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr