Édition du 26  avril 2016


Imprimer Imprimer

Le gouvernement veut doubler la part de l’éolien et tripler la part du solaire en 2023

Ségolène Royal annonçait hier, en lançant la 4e Conférence environnementale, la parution imminente de l’arrêté fixant les objectifs de développement des énergies renouvelables (EnR). C’est chose faite, dès le lendemain. L’arrêté est paru ce matin au Journal officiel, fixant pour 2023 des objectifs plutôt ambitieux.
Le développement des EnR, au niveau national, est planifié à partir de ce l’on appelle la PPI (Programmation pluriannuelle des investissements). Le gouvernement fixe ainsi régulièrement des objectifs à court et moyen terme. Le précédent arrêté PPI date de 2009, et celui qui est paru ce matin le remplace, en donnant, pour chaque type d’énergie (solaire, éolien, biomasse…) un objectif chiffré pour 2018 et pour 2023.
Il est évidemment intéressant, avant de se pencher sur les nouveaux objectifs, de chercher à savoir si ceux fixés en 2009 ont été ou non tenus. La réponse figure dans le dernier et très complet Panorama des énergies renouvelables, publié par RTE, ERDF et le Syndicat des énergies renouvelables (Ser).
Il apparaît que, selon les sources d’EnR, les résultats sont très contrastés. En résumé, la filière solaire est plutôt en avance sur les objectifs, et la filière éolienne plutôt en retard.
Les installations d’énergie solaire ont en effet déjà dépassé aujourd’hui l’objectif fixé non seulement pour 2012, mais même pour 2020 ! La PPI de 2009 prévoyait une puissance totale installée de 1,1 GW (gigawatts ou milliards de watts) fin 2012, et 5,4 GW fin 2020. Fin 2015, on était déjà au-delà de ce dernier chiffre, avec 6,2 GW installés.
Pour l’éolien, c’est l’inverse : les objectifs fixés pour 2012 ne sont toujours pas atteints. La PPI de 2009 prévoyait (pour l’éolien terrestre uniquement) 10,5 GW fin 2012 et 25 GW en 2020. On en est seulement, fin 2015, à 10,3 GW.
Sur les « bioénergies » enfin (biogaz, méthanisation, etc.), la PPI de 2009 ne donnait pas d’objectifs en termes de puissance installée. Notons qu’on est à 1,7 GW aujourd’hui.
Les objectifs fixés par l’arrêté publié ce matin sont bien plus ambitieux : comme l’avait annoncé hier le président de la République à la Conférence environnementale, « pour atteindre à l'horizon 2025 les 50% d'électricité d'origine nucléaire, contre 75% aujourd'hui, (…) cela suppose de faire d'abord monter les renouvelables encore plus rapidement ». Les objectifs fixés pour 2023 supposent au moins un doublement des installations éoliennes terrestres et un triplement du solaire. L’éolien terrestre devrait passer de 10,3 GW aujourd’hui à 15 GW en 2018 et au moins 21,8 GW en 2023 ; le solaire passerait de 6,2 GW aujourd’hui à 10,2 GW en 2018 et 18,2 en 2023.
Autre objectif ambitieux : l’éolien en mer, qui est à zéro aujourd’hui (aucune installation à ce jour) et doit atteindre 550 MW en 2018 et 3 GW en 2023.
Les chiffres sont plus modestes pour les autres EnR : l’hydroélectricité doit rester stable ; l’État espère en 2023 53 MW de production géothermique, 237 MW en méthanisation et 790 MW pour le bois-énergie.
Reste à savoir si ces objectifs seront atteints. Pour l’instant, si l’on en croit les producteurs d’énergies renouvelables, tous les voyants sont au vert : le gouvernement a confirmé le maintien des tarifs d’achats subventionnés, et plusieurs dispositions législatives et réglementaires ont été prises pour faciliter le développement des EnR : notamment la déclaration unique pour les éoliennes, et la levée d’un certain nombre de contraintes techniques. Sur le solaire, le gouvernement a par deux fois relevé en 2015 le tarif de rachat de l’électricité, ce qui ne peut que booster le secteur.
Élément discret mais très important enfin dans cet arrêté : la ministre annonce que fin 2016 seront prises des mesures de soutien à l'autoconsommation et l’autoproduction d’EnR, ce qui veut dire qu’à terme, le gouvernement commence à réfléchir à l’avenir du système d’achat obligé.
Rappelons que les énergies renouvelables, parties de quasiment zéro avant 2000, représentent aujourd’hui 18,7 % de la consommation d’électricité dans le pays.
F.L.
Télécharger l’arrêté du 26 avril.
Accéder au Panorama des énergies renouvelables 2015.
Édition du 26  avril 2016 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 26  avril 2016

  • Lois et décrets

    LOI organique n° 2016-506 du 25 avril 2016 de modernisation des règles applicables à l'élection présidentielle (1)


    Lire le JO  

  • Lois et décrets

    LOI organique n° 2016-507 du 25 avril 2016 relative au statut des autorités administratives indépendantes créées par la Nouvelle-Calédonie (1)


    Lire le JO  

  • Lois et décrets

    LOI n° 2016-508 du 25 avril 2016 de modernisation de diverses règles applicables aux élections (1)


    Lire le JO  

  • Premier ministre

    Arrêté du 12 avril 2016 relatif à l'approbation du cahier des charges « Eranet Smart Grid Plus - spécificités françaises »


    Lire le JO  

  • Premier ministre

    Arrêté du 15 avril 2016 relatif à l'approbation du cahier des charges modifié « Territoires éducatifs d'innovation numérique - Espaces de formation, de recherche et d'animation numériques (e-FRAN) »


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 avril 2016 relatif aux objectifs de développement des énergies renouvelables


    Lire le JO  

  • Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse

    Arrêté du 8 avril 2016 portant déclaration d'inutilité, déclassement du domaine public de l'Etat et remise au service France Domaine d'un ensemble immobilier situé à Villeurbanne (Rhône)


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr