Édition du 15  janvier 2015


Imprimer Imprimer

Nucléaire : Ségolène Royal veut éteindre les polémiques

Ségolène Royal, la ministre de l’Écologie et de l’Énergie, a fait couler beaucoup d’encre en annonçant avant-hier, dans la revue L’Usine nouvelle, son intention de programmer « la construction d’une nouvelle génération de réacteurs [nucléaires] qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées ». Elle a donné officiellement quelques précisions hier sur ces déclarations, qui ont soulevé l’indignation des écologistes – ceux-ci ayant accusé la ministre de « réécrire les engagements de campagne de François Hollande ».
Ségolène Royal a donc rappelé dans un communiqué, hier, que le projet de loi de transition énergétique n’a jamais prévu un abandon du nucléaire – ce qui est indiscutable. Le texte prévoit de réduire la part du nucléaire dans le « mix énergétique » – c’est-à-dire de réduire sa proportion dans les différents modes de production d’énergie – à 50 % à l’horizon 2025.
Le gouvernement a donc toujours prévu de maintenir un important parc nucléaire… qu’il faudra bien entretenir et renouveler à l’avenir. « En 2025, l’âge moyen du parc nucléaire sera de 40 ans et serait de 50 ans, en 2035 », rappelle Ségolène Royal. Dans cette logique, il sera donc indispensable, pour des questions de sécurité des installations, de les moderniser et de les renouveler. « Les entreprises EDF, Areva et CEA travaillent donc, explique la ministre, sur les réacteurs futurs qui pourront remplacer, au sein des sites actuels, une partie des réacteurs qui ne pourront plus être prolongés. » Il n’y a donc, selon Ségolène Royal, aucune matière à polémiquer.
Côté EDF (dont l’action en Bourse a bondi de 5 % dans la foulée des déclarations de la ministre), le PDG Jean-Bernard Lévy a annoncé hier qu’indépendamment de la question de la construction de nouvelles centrales, il était « confiant » sur la possibilité qui devrait être octroyée au groupe de prolonger la durée de vie de ses centrales jusqu’à 50, voire 60 ans. Actuellement, cette durée de vie est limitée à 40 ans. Mais à la faveur d’un colossal programme d’investissements de 55 milliards d’euros, l’énergéticien espère voir l’Autorité de sûreté nucléaire l’autoriser à prolonger la durée de vie des installations de 10 ou 20 ans.
Édition du 15  janvier 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 15  janvier 2015

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2015-26 du 14 janvier 2015 relatif à l'interdiction de sortie du territoire des ressortissants français projetant de participer à des activités terroristes à l'étranger


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 9 décembre 2014 portant ouverture de concours externe, interne et troisième concours de rédacteur territorial par le centre de gestion des Hautes-Alpes


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 16 décembre 2014 portant ouverture d'un concours de rédacteur principal de 2e classe territorial par le centre de gestion de l'Aude


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 16 décembre 2014 portant ouverture au titre de l'année 2015 des concours externe, interne et troisième concours pour le recrutement des rédacteurs territoriaux par le centre de gestion de l'Isère


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de mai :

L'accueil des fêtes foraines et des cirques fait toujours débat
La prévention de la radicalisation passe par les contrats de ville
TERRITOIRES. Etat et collectivités s'unissent pour protéger le Canal du Midi
PRATIQUE. Organiser le télétravail dans la fonction publique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr