Édition du 20  juin 2012


Imprimer Imprimer

À la fin de l’année 2010, 11.200 établissements en France métropolitaine offraient près de 362.000 places pour l’accueil des jeunes enfants

À la fin de l’année 2010, «11.200 établissements en France métropolitaine accueillaient des jeunes enfants». «Ils offrent globalement près de 362.000 places, soit 9.600 places de plus qu’en 2009». C’est ce qu’indique une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Affaires sociales et de la Santé (1).
Les établissements d’accueil collectif proposent aux familles «84% de l’ensemble des places (crèches collectives, haltes-garderies, jardins d’enfants et établissements multi-accueil) contre 16% dans les services d’accueil familial (crèches familiales)». Les crèches accueillent les enfants de moins de trois ans et les jardins d’enfants ceux de deux à six ans. Ces deux structures offrent des places d’accueil régulier.
Les micro-crèches, sorties du mode expérimental en 2010, sont désormais intégrées dans les crèches collectives. Les haltes-garderies proposent des places d’accueil occasionnel pour les enfants de moins de six ans. Les établissements multi-accueil, majoritaires depuis 2007, offrent au sein d’une même structure un accueil régulier ou occasionnel, collectif ou familial. Enfin, les services d’accueil familial proposent des places chez les assistantes maternelles qu’ils emploient. À eux seuls, les établissements multi-accueil offrent 60% des places dans les structures d’accueil collectif.
Le nombre d’établissements et le nombre de places d’accueil collectif «continuent de progresser en 2010. On dénombre 303.300 places d’accueil collectif en 2010, soit 10.900 de plus qu’en 2009 (+3,7%). Ainsi, la croissance annuelle moyenne observée depuis 2006 est de +3,8%. En quatre ans, 42.100 places d’accueil collectif ont été créées et la hausse s’établit à près de 86.100 places depuis 1998».
Entre 2009 et 2010, le nombre d’établissements mono-accueil enregistre «une hausse de 1,9%». L’intégration des micro-crèches aux structures mono-accueil atténue la tendance globale observée depuis 2006 (-2,3% par an en moyenne). «La baisse observée entre 2009 et 2010 se poursuit aussi bien pour les autres types de crèches, traditionnelles de quartier (-1,8%) ou parentales (-7,6%) que pour les haltes-garderies (-6,1%). Quant au nombre de jardins d’enfants, il augmente depuis 2006 mais reste faible (près de 235)».
L’étude souligne aussi que des disparités de taux d’équipements entre départements persistent. Depuis 2008, le taux d’équipement de l’accueil familial s’établit «à 2,6 places pour 100 enfants de moins de trois ans en 2010 mais varie de 0 à 10,6 selon les départements». Globalement, si l’on considère à la fois l’accueil collectif et familial, le taux d’équipement de l’accueil moyen en France métropolitaine est «de 15,3 pour 100 enfants de moins de trois ans».
Sur l’ensemble du territoire métropolitain, «plus d’un département sur deux offre une capacité globale d’accueil en structures collectives et services familiaux comprise entre 9 et 16 places pour 100 enfants de moins de trois ans (55%), et un peu moins d’un quart offre une capacité supérieure à 16 places (23%). Le reste des départements (21%) a une offre comprise entre 6 et 9 places pour 100 enfants de moins de trois ans.»
Les départements «de la région parisienne et ceux du sud de la France disposent d’un nombre de places d’accueil collectif et familial, supérieur à la moyenne nationale, les départements de la moitié nord de la France étant moins bien dotés». Au niveau national, l’offre des assistantes maternelles, plus de deux fois supérieure à celle de l’accueil collectif et familial, et la scolarisation des enfants de deux ans, modifient la physionomie de la répartition territoriale de l’offre d’accueil. Cette dernière est plus développée autour d’un axe allant des Pays-de-la-Loire à la Franche-Comté et couvrant les contreforts du Massif central.

(1) "Etudes et résultats" n° 803, juin 2012 (PDF 1,3 Mo).
Édition du 20  juin 2012 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 19  juin 2012

  • Hors rubrique

    Décret du 18 juin 2012 relatif à la cessation des fonctions du Gouvernement


     

  • Hors rubrique

    Décret du 18 juin 2012 portant nomination du Premier ministre


     

  • Conseil constitutionnel

    Décision n° 2012-256 QPC du 18 juin 2012 (prescription des créances sur l'Etat, les départements, les communes et les établissements publics)


     

  • Commission nationale du débat public

    Décision n° 2012-20 du 6 juin 2012 relative au projet de réalisation d'un tramway entre Paris et Orly ville


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr