Édition du 26  octobre 2017


Imprimer Imprimer

Le Cese préconise la modernisation des pôles de compétitivité

Dans un avis adopté hier, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) met l’accent sur la « nécessité de moderniser » les pôles de compétitivité afin de permettre d’« assurer pleinement leur rôle de silicon valley territoriales » qui, douze ans après leur création, réunissent plus de 8 500 entreprises, 1 150 établissements de recherche et de formation pour plus de 1 600 projets de recherche.
Si le Cese reconnaît que les 71 pôles de compétitivité ont « globalement fait la preuve de leur utilité en tant qu’écosystèmes territoriaux et outils de coopération » et sont parvenus « à mettre en réseau les acteurs de l’innovation, à développer des relations partenariales entre le monde de l’entreprise et la recherche publique, et à créer un effet de levier sur les dépenses de recherche et développement privées, favorable à leur autofinancement », il estime toutefois que leur rôle doit être « consolidé » et « clarifié ».
Pour y parvenir, le Cese formule 12 propositions. Parmi celles-ci, il recommande, tout d’abord, de « réorganiser » les pôles de compétitivité en distinguant les pôles nationaux et les pôles régionaux afin « d’assurer une meilleure allocation et gestion des moyens financiers ». Si les pôles nationaux bénéficieraient d’un « soutien appuyé » dans le cadre d’une contractualisation, il n’en résulterait « aucun changement d’appellation ni de minoration de leur rôle » pour les pôles régionaux, prévient l’institution. Ceux-ci seraient, en fait, appelés à « nouer des liens étroits avec les nouvelles régions et à contribuer au succès de leurs stratégies de développement, sans rupture avec l’État ».
Le Cese considère également que la baisse des financements publics accordés aux projets labellisés des pôles « doit cesser » (en 2017, 55 projets bénéficieront d’une aide de l’État de 38 millions d’euros ainsi que d’une aide des collectivités territoriales de 38 millions d’euros et 2 millions de fonds communautaires), « quels que soient par ailleurs les équilibres à trouver entre les origines et les modalités de ces financements ». Dans un contexte budgétaire contraint, il estime que « la meilleure manière de s’assurer de l’efficacité de l’emploi des moyens est d’éviter leur dispersion sur un trop grand nombre de projets ». Pour cela, il propose de lutter contre le « saupoudrage » en assurant une « sélectivité rigoureuse » sur les actions les plus efficaces lors du financement des projets. Les financeurs publics, en particulier l’Etat et les régions, devraient, dans cette perspective, tenir un « rôle plus important » dans la sélection des projets portés par les pôles.
Par ailleurs, il considère que ceux dont « les résultats seraient jugés gravement insuffisants lors de leur évaluation pourraient se voir retirer leur label « Pôle de compétitivité » s’ils n’engagent pas d’actions correctrices efficaces ».
Il demande, enfin, d’impliquer davantage les PME dans la gouvernance des pôles en mettant en avant les « bonnes pratiques » et d’intégrer au cercle de réflexion d’autres « porteurs d’enjeux » tels que les associations, les syndicats ou encore les élus.
A.W.

Télécharger l’avis.
Édition du 26  octobre 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 26  octobre 2017

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 octobre 2017 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques à haute température, dit « permis de Combrailles-en-Marche » (Allier, Creuse et Puy-de-Dôme), à la société TLS Geothermics SAS


    Lire le JO  

  • Ministère du travail

    Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2017-1491 du 25 octobre 2017 portant extension et adaptation de la partie législative du code du travail, et de diverses dispositions relatives au travail, à l'emploi et à la formation professionnelle à Mayotte


    Lire le JO  

  • Ministère du travail

    Ordonnance n° 2017-1491 du 25 octobre 2017 portant extension et adaptation de la partie législative du code du travail, et de diverses dispositions relatives au travail, à l'emploi et à la formation professionnelle à Mayotte


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 octobre 2017 portant nomination de la préfète du Territoire de Belfort - Mme ELIZEON (Sophie)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 octobre 2017 portant nomination de la préfète de la Lozère - Mme WILS-MOREL (Christine)


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr