Édition du 20  juin 2014


Imprimer Imprimer

Les festivals toujours menacés par le mouvement de protestation des intermittents

Les annonces faites hier par le Premier ministre, Manuel Valls, n’ont pas eu beaucoup d’effet sur la colère des intermittents du spectacle : « mesurettes », « rustine », « catastrophe » – les mots étaient durs hier contre le gouvernement dans les rangs des protestataires.
La remise hier du rapport du député Jean-Patrick Gille – un rapport d’une concision tout à fait remarquable, puisqu’il fait… onze pages – n’a pas changé la donne. Sur l’un des points qui cristallise la colère des intermittents – l’instauration d’une sorte de délai de carence (le « différé ») pour le paiement des indemnités chômage – le député ne suggère que de retarder la mesure de six mois. Une proposition aussitôt dénoncée par les intermittents qui y voient « simplement une tentative de sauver la saison des festivals d’été », et continuent de réclamer, ni plus ni moins, le rejet par le gouvernement de l’accord du 22 mars dernier entre le patronat et plusieurs syndicats.
Sur ce terrain, le Premier ministre a réitéré hier un non franc et massif en recevant le rapport de Jean-Patrick Gille : « Je l’ai déjà dit, et je le confirme : cette convention doit être agréée, et elle sera agréée. » Au-delà de cette position de fermeté, Manuel Valls a annoncé deux mesures censées calmer le jeu : voulant aller « plus loin que les préconisations de Jean-Patrick Gille », le gouvernement s’engage à « prendre en charge le différé », c’est-à-dire « le financer pour que Pôle emploi n’ait pas à l’appliquer aux intermittents ». Pour combien de temps ? De façon pérenne ? Manuel Valls n’a pas donné plus de précisions, parlant seulement d’une mesure « transitoire ».
Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé non « la sanctuarisation », comme cela a été repris par la suite, mais le « maintien intégral » des crédits alloués à la création et au spectacle vivant « en 2015, 2016 et 2017 ».
Suite à ces annonces, le Premier ministre a appelé les intermittents à « lever les menaces qui planent sur le bon déroulement des festivals de l’été », dans l’intérêt « des intermittents eux-mêmes et des villes et territoires concernés ».
La CGT Spectacles n’a pas encore apporté de réponse officielle, mais elle annonce qu’elle déposera « probablement » un nouveau préavis de grève à partir du 1er juillet.
À noter que les intermittents ont reçu hier un soutien inattendu : celui de l’Association des régions de France, qui a publié un communiqué intitulé « Les régions solidaires avec la revendication des intermittents du spectacle ». « Nous soulignons que le régime spécifique des intermittents n’est pas un privilège mais une juste compensation à la discontinuité du travail artistique et la multiplicité des employeurs », écrit l’ARF, qui demande « la relance du dialogue entre les partenaires sociaux » et la mise en place d’une « large concertation sur les moyens de lutter contre la précarité dans les métiers artistiques ».

Télécharger le rapport du Jean-Patrick Gille.
Édition du 20  juin 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 20  juin 2014

  • Ministère de l'éducation nationale

    Décret n° 2014-635 du 18 juin 2014 relatif aux établissements d'enseignement supérieur privés d'intérêt général et au comité consultatif pour l'enseignement supérieur privé


    Lire le JO  

  • Arrêté du 10 juin 2014 modifiant l'arrêté du 19 décembre 2012 fixant la liste de fonctions des établissements publics (organismes de recherche) du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche prévue à l'article R. 2124-65 du code général de la propriété des personnes publiques pouvant ouvrir droit à l'attribution d'une concession de logement par nécessité absolue de service


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 11 juin 2014 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 18 juin 2014 portant nomination de la sous-préfète d'Autun - Mme DABRIGEON (Carole)


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr