Édition du 23  décembre 2014


Imprimer Imprimer

Fleur Pellerin met en cause les collectivités qui se désengagent de la culture

La ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, a mis en cause les « collectivités qui se désengagent » de leurs politiques culturelles, vendredi 19 décembre, devant le Conseil national des professions du spectacle (CNPS).
« Alors que l’État a fait le choix de la culture, certaines collectivités territoriales se désengagent », a-t-elle déclaré. Un « langage inadmissible » pour Philippe Laurent, vice-président de la Fédération Nationale des Collectivités Territoriales pour la Culture (FNCC) et secrétaire général de l'AMF. « La ministre n’a pas à apprécier les choses : il faut une politique culturelle, mais après , chacun a sa propre vision des choses et est libre de l’appliquer », explique-t-il ce matin à Maire info.
Fleur Pellerin a toutefois fait quelques annonces, notamment sur de possibles conventions « sur trois ans » entre État et collectivités. « J’ai demandé aux DRAC d’identifier avant la fin de l’année les villes ou les agglomérations pour lesquelles un conventionnement serait pertinent, c’est-à-dire où l’accompagnement stabilisé de l’Etat dans la durée, sur trois ans, entre 2015 et 2017, est susceptible de faire effet de levier pour éviter le retrait des financements locaux », a-t-elle déclaré. Un inspecteur général des affaires culturelles, Jérôme Bouët, a été missionné « pour coordonner ces travaux », et la ministre a affirmé qu’elle s’impliquera « personnellement en (se) rendant sur les territoires concernés ».
Evoquant la réforme territoriale, la ministre a indiqué que l’article 28 du projet de loi NOTRe « reconnaît la culture comme compétence partagée et par conséquent la responsabilité commune de l’État et des collectivités », le Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel (CCTDC) s’étant prononcé « en faveur d’un socle commun d’engagement ».
« L’État et les collectivités travaillent donc dans le cadre du CCTDC à la rédaction d’un engagement commun en faveur d’une ambition partagée et de grands principes pour guider nos politiques culturelles, comme la reconnaissance de la liberté de programmation », a-t-elle conclu.
Des politiques qui risquent d'être difficiles à mettre en oeuvre par les collectivités dans un contexte de baisse drastique de leurs ressources provenant de l'État (- 28 milliards d'euros de dotations cumulés entre 2013 et 2017), et du désengagement progressif de ce dernier au niveau local.
Édition du 23  décembre 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 23  décembre 2014

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 11 décembre 2014 portant validation de programmes de réduction de la consommation énergétique des ménages les plus défavorisés dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie


    Lire le JO  

  • Arrêté du 15 décembre 2014 autorisant la cession amiable de l'immeuble sis 58-66, rue de Mouzaïa, à Paris (75019)


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 17 décembre 2014 portant radiation de spécialités pharmaceutiques de la liste des médicaments agréés à l'usage des collectivités publiques prévue à l'article L. 5123-2 du code de la santé publique


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 18 décembre 2014 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr