Édition du 31  octobre 2017


Imprimer Imprimer

Élargissement des horaires de bibliothèques : Françoise Nyssen promet un « accompagnement financier »

Dans un long entretien publié par nos confrères d’Acteurs publics, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, passe en revue les sujets essentiels du dossier culture et collectivités territoriales. Ces sujets seront naturellement abordés lors du Conseil des collectivités territoriales pour le développement de la culture (CCTDC) qui se réunit aujourd’hui.
Premier sujet abordé : le nerf de la guerre, c’est-à-dire les finances. La ministre confirme que les crédits des services déconcentrés (les directions régionales des affaires culturelles ou Drac) vont augmenter de façon notable en 2018 (+ 6%). Les crédits des Drac sont portés à 860 millions d’euros. On revient donc, après plusieurs années de vaches maigres, à des sommes comparables à ce qui existait par exemple en 2010 (868 millions d’euros). Le budget dédié au soutien des actions d’éducation artistique et culturelle augmente de 35 millions d’euros. « Un nouveau fonds pour la rénovation des monuments historiques des collectivités territoriales à faibles ressources » sera créé en 2018, doté de 15 millions d’euros. Neuf autres millions seront consacrés « à la revitalisation des centres anciens ».
Autre sujet d’actualité : les bibliothèques. On sait que la ministre a mandaté l’académicien Érik Orsenna pour effectuer une mission sur l’élargissement des horaires des bibliothèques et leur éventuelle ouverture le dimanche. Cette mission devrait rendre ses conclusions « d’ici la fin de l’année ». Mais Françoise Nyssen affirme d’ores et déjà que « l’État accompagnera les collectivités, sur le plan financier et sur le plan logistique ». Reste à savoir à combien se montera cette aide. Le sujet inquiète fortement les élus, car l’élargissement des horaires des bibliothèques et l’ouverture du dimanche supposent des moyens financiers très importants.
Françoise Nyssen dit avoir une ambition plus large : celle de transformer les bibliothèques en « maisons de service public culturel » – avec des services tels que l’aide aux devoirs ou l’apprentissage des langues. Plus surprenant, la ministre envisage que les bibliothèques proposent également « des services d’accompagnement de retour à l’emploi ». Elle dit avoir l’objectif d’une telle transformation dans « 200 bibliothèques, soit deux par département » fin 2018.
Sans entrer dans les détails, Françoise Nyssen évoque également sa volonté de proposer une « nouvelle contractualisation » aux collectivités. Est-ce une nouvelle mouture des « pactes » que l’ancienne ministre Fleur Pellerin avait proposés aux collectivités, promettant de stabiliser les dotations culturelles en échange d’un engagement de celles-ci à ne pas baisser leurs budgets culturels ? À l’époque, cette proposition avait été plus que fraîchement accueillie par l’AMF (lire Maire info du 19 mars 2015). L’actuelle ministre de la Culture n’en dit pour l’instant pas plus sur ses intentions.
Françoise Nyssen insiste enfin sur ce qui est sa « première priorité » : l’éducation artistique et culturelle. En lien avec le ministère de l’Éducation nationale, elle travaille à un renforcement significatif de l’éducation artistique et culturelle dès la petite enfance, afin de « lutter contre les inégalités, abattre les barrières psychologiques qui freinent l’accès à la culture et nourrissent l’exclusion ». L’intention est plus que louable mais là encore, quels seront les moyens qui y seront alloués ? Les perspectives que laisse entrevoir la ministre demanderont forcément, en effet, des charges nouvelles. Notamment, Françoise Nyssen veut que la pratique artistique devienne « une réalité hebdomadaire » pour tous les enfants et considérablement augmenter le nombre de chorales scolaires : elle souhaite, dès la rentrée prochaine, passer « d’un établissement sur cinq doté aujourd’hui d’une chorale à un établissement sur deux ».
Nul doute que toutes ces questions seront abordées aujourd’hui, lors de la réunion du CCTDC. C’est Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors et président de la commission Culture de l’AMF, qui représentera l’association à cette réunion.
F.L.
Édition du 31  octobre 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 31  octobre 2017

  • Lois et décrets

    LOI n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (1)


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 24 octobre 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 24 octobre 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère de la culture

    Arrêté du 16 octobre 2017 fixant la liste des structures de recherche relevant du ministère chargé de la culture


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr