Édition du 13  janvier 2016


Imprimer Imprimer

La Journée citoyenne aura lieu le 28 mai pour mobiliser les habitants

Assurer du lien social et aménager la commune tout en faisant des économies. C’est l'objectif de la Journée citoyenne présentée, hier, lors d’une conférence de presse dans les locaux de l’AMF, et qui se tiendra le 28 mai. L’objectif est de mobiliser bénévolement les habitants d’une commune ou d’un quartier, durant une journée, afin de réaliser de petits chantiers pour améliorer leur cadre de vie : aménagement des espaces verts, de la salle de sport, de la cour de l’école grâce à des travaux de maçonnerie et de peinture, par exemple, mais aussi fleurissement, décoration ou encore organisation des repas.
Née en 2008 dans l’agglomération mulhousienne, à Berrwiller, cette journée rassemble aujourd’hui 200 communes et 45 départements. « A l’époque, nous avions constaté l’insuffisance des liens sociaux, une société repliée sur elle-même où il était difficile d’intégrer les nouveaux habitants », se souvient Fabian Jordan, maire de Berrwiller et initiateur de la Journée citoyenne, en partenariat avec l’Observatoire national de l’action sociale (Odas). Pour y remédier, il a décidé de rassembler les habitants qui le souhaitaient autour d’un projet « civique » afin qu’ils passent « du stade d’une population de consommateurs à une population active ».
« Cela permet de favoriser le renouvellement de l’action publique. Il y a un esprit de proximité et de lien social », a insisté François Baroin, président de l’AMF, qui a invité toutes les communes à mettre en place cette expérimentation. « Cet engagement citoyen nous a permis de réaliser des travaux qui n’étaient pas prévus et qui n’auraient jamais vu le jour. Comme un local intergénérationnel, par exemple, qui a été souhaité à la fois par les anciens et les plus jeunes », a expliqué le maire de Berrwiller.
En ces temps de vaches maigres et de restrictions budgétaires, ce genre d’opération a également l’avantage non négligeable de faire réaliser de « belles économies » aux communes. En partenariat avec les entreprises et les associations locales, « cela permet d’engager des travaux qui coûterait autrement cher », a reconnu Fabian Jordan. « Comme l’on fait des économies, cela engrange de l’autofinancement qui nous permet de déclencher des marchés publics. Depuis la mise en place de la Journée citoyenne, nous avons multiplié par trois le montant des investissements », a-t-il précisé.
Face au « ralentissement de l’économie » et à « l’effondrement de l’investissement » liés à la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, François Baroin a rappelé que la « situation n’est pas tenable » et qu’il « remonter[ait] au créneau » rapidement auprès du gouvernement.
A.W.
Édition du 13  janvier 2016 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 13  janvier 2016

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 8 janvier 2016 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 8 janvier 2016 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 8 janvier 2016 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère de l'économie

    Décret du 11 janvier 2016 portant classement de la commune de Pornichet (Loire-Atlantique) comme station de tourisme


    Lire le JO  

  • Arrêté du 11 janvier 2016 portant approbation de la méthode de calcul du coefficient de correction de facteur solaire Cm prévue à l'annexe III de l'arrêté du 17 avril 2009 modifié définissant les caractéristiques thermiques minimales des bâtiments d'habitation neufs dans les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane et de La Réunion


    Lire le JO  

  • Arrêté du 11 janvier 2016 modifiant l'arrêté du 17 avril 2009 définissant les caractéristiques thermiques minimales des bâtiments d'habitation neufs dans les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane et de La Réunion, l'arrêté du 17 avril 2009 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d'habitation neufs dans les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane et de La Réunion et l'arrêté du 17 avril 2009 relatif à l'aération des bâtiments d'habitation neufs dans les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane et de La Réunion


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juillet-août :

Les principaux enseignements des élections législatives
Finances locales : des incertitudes planent sur les chantiers du gouvernement
Transports. La métropole lilloise expérimente le "péage positif"
PRATIQUE. Organiser la deuxième vie des déchets de chantier

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr