Édition du 27  octobre 2014


Imprimer Imprimer

Barrage de Sivens : un rapport très attendu

La forêt de Sivens, dans le Tarn, où le conseil général souhaite construire un barrage, sera-t-elle le nouveau Notre-Dame-des-Landes ? La question se pose après les violents affrontements qui ont émaillé le week-end. Hier, la situation s’est tendue un peu plus après l’annonce de la mort pour l’instant inexpliquée d’un jeune manifestant de 21 ans. Dans le même temps, les conclusions d’un rapport d’experts assez critique sur le projet de barrage ont commencé à circuler dans la presse.
Le projet qui, depuis des mois, est combattu par les associations écologistes et la Confédération paysanne de José Bové est un barrage permettant de constituer un lac artificiel de 48 hectares, entre Lisle-sur-Tarn et Gaillac. Il ne s’agit pas d’un barrage pour la production hydroélectrique mais d’une retenue d’eau permettant aux agriculteurs de bénéficier d’un apport pour l’irrigation, dans un département souvent frappé par la sécheresse et un déficit hydrique chronique. Voilà pour les arguments des partisans du projet.
Côté opposants, on pointe le fait que la création du lac va noyer une zone humide et que le déboisement d’une partie de la forêt – qui a commencé le 1er septembre – va détruire l’habitat d’une centaine d’espèces protégées d’animaux. En outre, les écologistes qui combattent le barrage soutiennent que les agriculteurs qui vont en bénéficier pratiquent une agriculture intensive, bien trop gourmande en eau. Derrière ce conflit se cache aussi l’antagonisme entre petits paysans et gros exploitants de maïs, les premiers accusant les seconds de pomper l’eau à leur seul profit.
C’est donc l’impasse entre les deux camps. D’abord initiée sur le terrain juridique – France nature environnement, entre autres, a lancé des procédures pour tenter de casser les arrêtés préfectoraux permettant le lancement des travaux – la bataille s’est déplacée sur le terrain : occupations de chantier, militants enchaînés aux arbres, manifestations de rue à Gaillac comme samedi, lorsque 2 000 personnes ont défilé dans le calme, et maintenant affrontements entre certains opposants violents et les forces de l’ordre.
Dans ce contexte, le rapport commandé en septembre par Ségolène Royal à deux ingénieurs généraux des eaux et forêts est très attendu. S’il n’a pas encore été rendu public, l’AFP en a obtenu une copie et a révélé ce week-end que les deux spécialistes se montrent fort critiques face à un projet « surdimensionné », au financement « fragile » et doté d’une étude d’impact « de qualité très moyenne ». Toutefois, les auteurs du rapport, selon l’AFP, jugent qu’il est à présent difficile d’arrêter le chantier « compte tenu de l’état d’avancement des travaux et des engagements (…) pris avec la profession agricole ».
Dans l’attente des résultats de l’autopsie du jeune homme décédé ce week-end, la tension reste très vive, malgré les appels au calme du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.
Édition du 27  octobre 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 26  octobre 2014

  • Ministère de l'éducation nationale

    Arrêté du 23 octobre 2014 modifiant l'arrêté du 20 octobre 2014 modifiant l'arrêté du 2 août 2013 fixant les taux des aides du fonds d'amorçage pour la réforme des rythmes scolaires dans le premier degré


    Lire le JO  

  • Ministère de l'économie

    Décret du 24 octobre 2014 portant classement de la commune de La Baule-Escoublac (Loire-Atlantique) comme station de tourisme


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires

    Décret n° 2014-1241 du 24 octobre 2014 créant la commission nationale de conciliation prévue par l'article 81 de la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2014-1238 du 23 octobre 2014 prorogeant les effets de la déclaration d'utilité publique relative au projet de restauration immobilière « îlot Mouton » dans le cadre de la politique de valorisation du centre ancien de la commune de Carpentras (Vaucluse)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'économie

    Décret du 23 octobre 2014 portant classement de la commune d'Istres (Bouches-du-Rhône) comme station de tourisme


    Lire le JO  

  • Ministère de l'économie

    Décret du 23 octobre 2014 portant classement de la commune de Locronan (Finistère) comme station de tourisme


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Le délit de prise illégale d’intérêt
 

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr