Édition du 30  mai 2017


Imprimer Imprimer

Instances dirigeantes de l’AMF : dépôt des candidatures entre le 26 juin et le 19 juillet

image Amf alt
Au prochain congrès de l’AMF – qui sera le centième – au moins de novembre, l’association va devoir renouveler ses instances : les adhérents seront appelés à élire leur président, leur bureau et leur comité directeur. L’AMF vient de préciser que les candidatures devront être déposées avant le 19 juillet à midi.
Les statuts de l’association prévoient en effet que les instances dirigeantes sont renouvelées tous les trois ans. L’actuelle direction ayant été élue au congrès de novembre 2014, c’est donc cette année qu’a lieu le renouvellement.
Rappelons quelques règles de fonctionnement de l’AMF : l’association est administrée, explique l’article 5 de ses statuts, « par un bureau de 36 membres (…) dont les trois quarts doivent être maires ». Ce bureau est constitué d’un président, d’un premier vice-président délégué, d’un secrétaire général et d’un trésorier général (actuellement François Baroin, André Laignel, Philippe Laurent et Michel Vergnier) et de 32 membres au sein desquels sont désignés 8 vice-présidents.
Le bureau est « assisté d’un comité directeur de cent membres, dont les trois quarts au moins doivent être maires », et de l’ensemble des présidents d’associations départementales de maires « reconnues par le bureau ».
Les candidats à la présidence se présentent à titre individuel, et le président est élu au terme d’un scrutin majoritaire à deux tours. Pour être candidat à la présidence de l’AMF, il faut disposer d’au moins 12 parrainages recueillis auprès des membres des instances actuelles (bureau et comité directeur).
Les membres du bureau et du comité directeur sont élus dans le cadre d’un scrutin de liste à un tour, à la proportionnelle, barre à 5 %. « La composition des listes présentées pour le bureau, précisent les statuts de l’AMF, doit veiller à la représentation des différentes strates de communes et d’EPCI à fiscalité propre (…) ainsi que des présidents d’associations départementales. » Les listes ne sont recevables que si elles sont complètes (36 candidats pour le bureau et 100 pour le comité directeur).
Pour veiller au strict respect des règles et au suivi des scrutins, le bureau de l’AMF a désigné une commission électorale pluraliste de six membres. Elle est co-présidée par le sénateur-maire de Saint-Ouen-l’Aumône, Alain Richard, et le sénateur-maire de Rauzan, Gérard César, président de l’Association départementale des maires de la Gironde.
Le dépôt des candidatures à la présidence de l’association, ainsi que les listes pour le bureau et le comité directeur, sera ouvert le lundi 26 juin et clos le mercredi 19 juillet à midi.
L’ensemble du dossier électoral sera ensuite imprimé cet été pour être joint au dossier d’inscription au Congrès adressé à tous les adhérents traditionnellement début septembre.
F.L.

Édition du 30  mai 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 30  mai 2017

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 22 mai 2017 modifiant l'arrêté du 8 décembre 2005 modifié portant institution de régies de recettes et de régies d'avances auprès des résidences administratives des directions régionales des services pénitentiaires et de la mission des services pénitentiaires d'outre-mer ainsi que des établissements pénitentiaires


    Lire le JO  

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 23 mai 2017 modifiant l'arrêté du 8 décembre 2005 modifié portant institution de régies de recettes et de régies d'avances auprès des services pénitentiaires d'insertion et de probation de l'administration pénitentiaire


    Lire le JO  

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 23 mai 2017 modifiant l'arrêté du 8 décembre 2005 modifié portant institution de régies de recettes et de régies d'avances auprès des résidences administratives des directions régionales des services pénitentiaires et de la mission des services pénitentiaires d'outre-mer ainsi que des établissements pénitentiaires.


    Lire le JO  

  • Naturalisations

    Décret du 28 mai 2017 portant naturalisation, réintégration, mention d'enfants mineurs bénéficiant de l'effet collectif attaché à l'acquisition de la nationalité française par leurs parents, francisation de noms et prénoms et libération de l'allégeance française (Accès protégé)


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr