Édition du 17  septembre 2009


Imprimer Imprimer

Grippe A: le Gouvernement souligne qu'il a «veillé à impliquer les collectivités territoriales dans la préparation à la gestion de crise»

Le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales et la ministre de la santé et des sports ont présenté hier en conseil des ministres une communication relative aux mesures pour faire face à la pandémie grippale. «Alors que la France vient de franchir pour la première fois la semaine dernière le seuil épidémique, l’observation du virus dans l’hémisphère sud conforte sa stratégie de lutte contre l’épidémie. En effet, si le virus exprime à ce stade une virulence modérée équivalente à celle de la grippe saisonnière, il est apparu très contagieux, et des formes graves, bien que rares, ont été observées», ont-il indiqué. Pour «limiter les risques pour la santé publique ainsi que la perturbation de la vie socio-économique, la France a mis en place un dispositif fondé sur les mesures suivantes: diffuser auprès du plus grand nombre les pratiques de prévention, disposer d’une quantité de vaccins permettant de proposer la vaccination à tous les Français; être en mesure de fournir à tous les malades les antiviraux et les masques anti-projections nécessaires; anticiper l’afflux de patients dans les services de réanimation, notamment par l’acquisition de matériels complémentaires.» La communication souligne que le Gouvernement a «veillé à impliquer les collectivités territoriales dans la préparation à la gestion de crise.» Le Gouvernement arrêtera la «stratégie vaccinale», qui consiste à déterminer à qui la vaccination sera recommandée, sur la base de l’avis rendu par le Haut conseil de la santé publique le 7 septembre dernier. Selon le communiqué du conseil, «cet avis préconise, sans préjuger des autorisations de mise sur le marché qui seront probablement données autour de la mi-octobre, de considérer comme prioritaires les populations particulièrement vulnérables que sont notamment les femmes enceintes, les enfants de six mois à deux ans, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, ainsi que les professionnels en contact fréquent avec des personnes fragiles ou malades tels que les professionnels de santé et du secteur médico-social ou les personnels de secours.» Au plan opérationnel, la France a «mis en place une cellule interministérielle de crise pilotée, par délégation du Premier ministre, par le ministre de l’Intérieur. C’est dans ce cadre qu’ont été identifiés et traités les éléments de l’architecture générale de la gestion de la crise, tels que: - l’intégration de la médecine libérale dans la prise en charge des malades; - l’organisation de la campagne de vaccination, notamment en termes de logistique et de sécurité; - la gestion de l’apparition de cas groupés de grippe, en particulier dans des cadres de vie collective (crèches, établissements accueillant des personnes handicapées ou des personnes âgées, établissements scolaires, etc.); - la gestion des grands rassemblements; - la prise en compte des spécificités de l’outre-mer; - l’organisation opérationnelle des services de l’État et des autres services publics en situation de pandémie.»
Édition du 17  septembre 2009 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 17  septembre 2009

  • Délimitation des zones de restructuration de la défense


     

  • Arrêtés portant inscription sur une liste d'aptitude (administrateurs territoriaux)


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr