Édition du 10  septembre 2009


Imprimer Imprimer

Grippe A H1N1: le ministère de l'Intérieur précise les conditions de gestion des déchets domestiques en cas de pandémie

Parmi les réponses à la «foire aux questions» (FAQ) relatives à une éventuelle pandémie de grippe A, mises en ligne par le ministère de l'Intérieur, l’une porte sur la gestion des déchets domestiques. La réponse précise que le ramassage et le traitement des ordures ménagères seront «assurés normalement. Seuls la collecte sélective, le tri et le compostage ne seront pas toujours assurés. En revanche, le traitement des déchets dans des décharges et des incinérateurs sera toujours maintenu. Les plans de continuité élaborés par les professionnels du secteur prévoient diverses hypothèses basées sur l'absentéisme des salariés en raison des difficultés liées à la pandémie. Dans une première étape, la collecte sélective, le tri et le compostage ne sont plus assurés. Dans une seconde étape, si nécessaire, il sera envisagé d'organiser une collecte des déchets dans des points de pré-collectes, par exemple au coin des rues principales, plutôt qu'au pied des immeubles.» Il n’y aura pas de procédure particulière de collecte pour les déchets médicaux des particuliers (mouchoirs, masques) qui «seront ramassés avec les ordures ménagères. Il sera demandé de prendre certaines précautions avec les produits suivants: masques, mouchoirs jetables, essuie-tout utilisé après lavage des mains. Il faudra les mettre dans des doubles sacs plastiques étanches fermés hermétiquement par un lien, en évitant au maximum la présence d'air. Les sacs doivent ensuite être jetés dans la poubelle domestique. L'utilisation du double emballage est particulièrement nécessaire de manière à préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur lors de la collecte.» La réduction de la collecte et du tri n’aura pas d’effets sur l'environnement. Selon le ministère, «l'effet est nul sur les périodes du cycle pandémique, soit quelques semaines. Les effets sur l'environnement de l'arrêt du tri ou du compostage ne seraient significatifs que sur des périodes significativement plus longues.» Par ailleurs, des «recommandations» seront faites aux particuliers «pour réduire la production de déchets, notamment de «garder leurs déchets propres (type emballages) afin de ne pas surcharger des équipes de ramassage et de traitement réduites. Par exemple, il sera demandé aux particuliers et aux entreprises d'éviter les produits sur-emballés, c'est à dire les produits empaquetés en portions individuelles. Il leur sera également conseillé de réutiliser au maximum les papiers, cartons, emballages, tous les types de déchets propres.» Enfin, le ministère souligne que les entreprises de gestion des déchets ont élaboré des «plans de continuité en collaboration avec la FNADE (Fédération nationale des activités de dépollution et de l'environnement).» Pour accéder à la FAQ Grippe A et gestion des déchets domestiques, voir premier lien ci-dessous. Pour accéder à toutes les FAQ Grippe A, voir second lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.interieur.gouv.fr
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/toute_l_actualite/grippe
Édition du 10  septembre 2009 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 10  septembre 2009

  • Installations classées pour la protection de l'environnement


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr