Édition du 3 avril 2009


Imprimer Imprimer

Antennes relais: l'exposition serait plus forte à distance que dessous

Contrairement à une idée répandue, l'exposition aux ondes de radiofréquences émises par les antennes relais de téléphonie mobile serait plus forte à distance que dessous ou tout près de ces installations, souligne une étude française, publiée par la revue britannique "Occupational and Environmental Medicine". L'étude pilotée par Jean-François Viel, CNRS et université de Besançon, dont le quotidien Le Monde rend compte dans son édition datée vendredi, a été conduite dans le Doubs, entre décembre 2005 et septembre 2006. Elle a été réalisée à l'aide de dosimètres personnels (modèle Satimo, Brest, France et modèle allemand Maschek) portés par 184 sujets au final, et enregistrant leur exposition aux radiofréquences pendant 24h. L'étude montre que l'exposition aux ondes (normes GSM et DCS) est maximale à environ 280 mètres de l'antenne-relais surtout en zone urbaine, et à un kilomètre en zone périurbaine principalement. Elle montre aussi que les expositions varient considérablement, même à des distances identiques des stations de base. Le champ électrique mesuré est resté constamment en dessous de 1,5 volt/mètre, et donc inférieur aux normes internationales. Une table ronde sur les effets potentiels des téléphones mobiles et des antennes relais sur la santé est organisée le 23 avril par le gouvernement, après plusieurs décisions judiciaires demandant le démontage d'antennes relais de téléphonie mobile, sur des plaintes de riverains (voir nos infos ci-dessous). Selon le ministère de la Santé, chargé de coordonner les travaux, ce Grenelle des antennes «doit permettre de faire le point sur les connaissances scientifiques ainsi que sur les réglementations en vigueur». (avec AFP)
Édition du 3 avril 2009 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 2 avril 2009

  • Montant du droit à compensation des collectivités territoriales résultant du transfert de la voirie nationale au 1er janvier 2008


     

  • Création de la réserve naturelle nationale des coteaux de la Seine (Val-d'Oise et Yvelines)


     

  • Montant du droit à compensation résultant pour les régions et la collectivité territoriale de Corse de transfert de compétences


     

  • Montants définitifs de droits à compensation


     

  • Montant du droit à compensation résultant pour les départements du transfert des agents non titulaires de droit public des services ou parties de services de l'Etat


     

  • Agrément de la convention du 19 février 2009 relative à l'indemnisation du chômage et de son règlement général annexé


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr