Édition du 16  juin 2017


Imprimer Imprimer

Ehpad : une journée de prise en charge coûte entre 80 et 143 euros, selon une étude nationale

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih) et l’Assurance maladie ont présenté, mardi, les premiers résultats de l’étude nationale de coûts (ENC) des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), sur la base des données de 2015, aux représentants du secteur.
Ainsi, selon l’état de santé et le degré d’autonomie des résidents, le prix moyen d’une journée de prise en charge en Ehpad varie entre 80 euros et 143 euros. Ce coût, qui n’est pas celui facturé aux résidents, prend en compte les soins de ville inclus, mais pas les charges financières et de structure immobilière, précise l’étude. Des résultats donc affinés par rapport à l’enquête des coûts sur les données 2013 qui indiquait un prix journalier de prise en charge moyen de 101 euros.
Dans le détail, sur un total de 80 groupes de résidents, 13 d'entre eux (concentrant 23 % des résidents de la population de référence) ont un coût par journée de prise en charge inférieur à 90 euros par jour, 18 (23 %) ont ce coût compris entre 90 et 100 euros, 29 (33 %) entre 100 et 110 euros, 15 (20 %) entre 110 et 120 euros et, enfin, 5 (1 %) ont un coût par journée de prise en charge supérieur à 120 euros.
L’étude présente également le coût journalier des différents groupes de résidents en 2015. Ainsi, le coût journalier pour une personne âgée dont l’état de santé est stable - mais qui a besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette et/ou les activités – s’élève à 81 euros alors que celui d’une personne âgée dont l’état de santé est très instable – et qui a besoin de soins dispensés par du personnel de rééducation et d’un pansement effectué par un infirmier - s’élève à 143 euros.
Par ailleurs, l’étude fournit, pour chaque groupe de résidents, la décomposition du coût journalier selon les différentes activités : soins dispensés, accompagnement dans les actes de la vie quotidienne, organisation du lien social, restauration, blanchisserie ou encore hôtellerie générale. Ainsi, on constate, par exemple, que les activités d’hôtellerie générale (entre 16 et 18 euros), de restauration (10-11 euros) et de blanchisserie (2-3 euros) ont un coût similaire pour les quatre groupes alors que l’activité d’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne a un coût plus élevé lorsque le groupe rassemble des résidents plus dépendants (de 13 à 43 euros). De même, l’activité de soins est plus élevée pour les résidents qui ont des pansements complexes (de 19 à 49 euros).
L’intégralité des résultats de l’étude, prenant en compte les données 2015, sera éditée dans une publication de l’Atih « courant juillet 2017 ». Celle-ci a été réalisée à partir de 2 000 coûts de journée de prise en charge collectés auprès de 69 établissements volontaires. Les données collectées ont été redressées de façon à représenter les caractéristiques des résidents des 3 084 Ehpad tarifiés au GMPS ayant réalisé une coupe Pathos en 2013, 2014 ou 2015.
A.W.

Télécharger le dossier de presse.
Édition du 16  juin 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 16  juin 2017

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 8 juin 2017 modifiant le règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public


    Lire le JO  

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 2 juin 2017 portant modification de l'arrêté du 10 décembre 2009 portant autorisation de création d'un établissement de placement éducatif à Arcueil (94)


    Lire le JO  

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 2 juin 2017 modifiant l'arrêté du 29 décembre 2011, portant création d'un établissement de placement éducatif à Liévin (62)


    Lire le JO  

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 6 juin 2017 portant modification de l'arrêté du 25 mars 2013 portant extension du service territorial éducatif de milieu ouvert de Pierrefitte-sur-Seine (93)


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 12 juin 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'avril

Loi Elan : décryptage du volet littoral

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr