Édition du 18  mai 2005


Imprimer Imprimer

Insertion des jeunes : les collectivités territoriales s’engagent avec l’Etat

La semaine dernière, le ministère de l’Emploi, du travail et de la cohésion sociale, l’Association des régions de France, l’Assemblée des départements de France, l’Association des maires de France et le Conseil national des missions locales ont signé un nouveau protocole national d’engagement en faveur de la formation professionnelle des jeunes. Les missions locales et les permanences d'accueil, d'information et d'orientation (PAIO) remplissent une mission de service public pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, mission qui leur est confiée par chaque niveau de collectivité dans son domaine de compétence. Elles ont une double fonction : - aider les jeunes de 16 à 25 ans révolus à résoudre l’ensemble des problèmes que pose leur insertion professionnelle et sociale en assurant des fonctions d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement ; - favoriser la concertation entre les différents partenaires en vue de renforcer ou compléter les actions qu’ils conduisent. Dans ce cadre, l’action des missions locales et des PAIO s’inscrira dans les préconisations des schémas régionaux de développement économique et des plans régionaux de développement des formations. Les missions locales et les PAIO contribuent à l’élaboration et à la mise en œuvre, dans leur zone de compétence, d’une politique locale concertée d’insertion professionnelle et sociale des jeunes, à partir de leur travail d’analyse de la demande et des besoins des jeunes ainsi que de leur fonction d’accompagnement individualisé des parcours. Elles peuvent mener des actions en faveur des jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville, en lien avec les équipes des contrats de ville. Le financement des missions locales et des PAIO est assuré par l’Etat, le Fonds social européen et les collectivités territoriales. Un contrat d’objectifs et de moyens pluriannuel dans chaque région, associant l’État et les collectivités territoriales, pourra être signé. Il précisera les résultats à atteindre en matière d’insertion professionnelle des jeunes et les moyens mobilisés par chaque partie, afin de prendre en compte les réalités locales, notamment en ce qui concerne la compétence formation professionnelle des jeunes dévolue aux régions et la compétence d’insertion sociale dévolue aux départements. Des conventions établies avec chaque mission locale ou PAIO précisent, par bassin d’emploi, et sur une période pluriannuelle, les missions confiées, les priorités, les objectifs et les axes de progrès retenus ainsi que les modalités de fixation des contributions de l’État et des collectivités territoriales.c=http://
Édition du 18  mai 2005 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 18  mai 2005

  • Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle


     

  • Prix


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr