Édition du 26  juillet 2017


Imprimer Imprimer

Le retour à l’emploi est plus difficile pour les seniors, selon l’Insee

Les seniors connaîtraient plus de difficultés à quitter le chômage que les autres catégories d’âge. Plus généralement, les chances de sortie du chômage et des conditions de retour à l’emploi seraient très différentes selon les catégories d’âge, selon les chiffres de l’Insee publiés hier et portant sur l’année 2016.
Si les jeunes sont les plus touchés par le chômage avec 24,6 % des actifs de 15 à 24 ans, ils sont plus nombreux à retrouver un emploi que leurs aînés. Près de 26 % d’entre eux (et près de 28 % des chômeurs venant de finir leurs études) trouvent un emploi dans le trimestre qui suit.
A l’inverse, seulement 12,9 % des 50-64 ans (et 17,3 % de ceux qui ont terminé leurs études depuis plus de dix ans) retrouvent un emploi dans le trimestre qui suit, même s’ils ne sont « que » 6,9 % au chômage. Les seniors au chômage un trimestre ont ainsi plus de difficultés à retrouver du travail le trimestre suivant puisqu’ils sont 62,5 % contre 51,7 % pour les moins de 25 ans.
Toutefois, « les chômeurs résidant dans des communes rurales sont, en 2016, plus nombreux à trouver un emploi (24,8 %) et moins nombreux à rester au chômage (56,3 %) que ceux habitant dans une unité urbaine (respectivement 17,4 % à 23,9 % et 56,8 % à 60,6 %, selon la taille de l’unité urbaine) », indique l’Insee qui constate que « la situation dans les quartiers prioritaires est moins favorable : seuls 13,6 % connaissent une transition vers l’emploi sur un trimestre ».
Alors que, pour l’ensemble des personnes occupant un emploi, le sous-emploi décroît avec l’âge, c’est l’inverse qui se passe pour les ex-chômeurs. Ils sont près de 23 % contre 6,5 % pour l’ensemble des personnes ayant un emploi. La situation est encore plus prononcée pour les seniors et les femmes puisqu’ils représentent 28 % des ex-chômeurs en sous-emploi (temps partiel…).
Dans ce contexte, le désir de changer d’emploi est particulièrement élevé chez les ex-chômeurs de 50-64 ans avec 30,7 % d’entre eux, contre 25,5 % pour les 25-49 ans et 24 % pour les 15-24 ans. Pourtant, parmi l’ensemble des actifs occupés, cette proportion tend à diminuer avec l’âge. Cette situation s’explique, selon l’Insee, par un sentiment d’insécurité de l’emploi : « Le risque de perdre leur emploi ou le souhait d’en trouver un plus stable sont les raisons les plus fréquemment invoquées par les ex-chômeurs (59,8 %) alors qu’elles ne sont citées que par 22 % seulement des actifs occupés qui souhaitent changer d’emploi ».
Concernant les salaires, si 63,1 % des ex-chômeurs ayant déjà occupé un emploi retrouvent un travail dont le salaire moyen est supérieur ou égal à celui de leur emploi précédent, là aussi les seniors y parviennent plus difficilement que les autres. Ils ne sont que 15,7 % à accéder à une catégorie socio-professionnelle plus rémunératrice contre 32,1 % pour les jeunes et 21,6 % pour les 25-49 ans.
Enfin, les personnes au chômage à la suite d’un licenciement économique, d’une faillite ou d’une cessation d’activité ayant retrouvé un emploi en 2016, sont les plus nombreuses à percevoir un salaire inférieur à celui qu’elles touchaient précédemment (près de 30 %, et 37 % pour les seuls licenciés économiques).
A.W.

Télécharger l’étude.
Édition du 26  juillet 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 26  juillet 2017

  • Ministère du travail

    Arrêté du 12 juillet 2017 fixant la composition du comité de pilotage prévu par l'article 2 du décret n° 2017-753 du 3 mai 2017 relatif à l'expérimentation visant à adapter le dispositif de l'activité partielle aux régies dotées de l'autonomie financière gérant un service public à caractère industriel et commercial de remontées mécaniques ou de pistes de ski


    Lire le JO  

  • Ministère des sports

    Arrêté du 11 juillet 2017 fixant le nombre d'agents de l'Etat du centre de ressources, d'expertise et de performance sportive de Wattignies pouvant bénéficier de concessions de logement par nécessité absolue de service


    Lire le JO  

  • Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

    Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant au titre de l'année 2018 l'ouverture d'un examen professionnalisé réservé pour le recrutement de conservateurs des bibliothèques


    Lire le JO  

  • Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

    Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant au titre de l'année 2018 l'ouverture de concours pour le recrutement de bibliothécaires


    Lire le JO  

  • Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

    Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant, au titre de l'année 2018, l'ouverture d'un examen professionnalisé réservé pour le recrutement de bibliothécaires


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr