Édition du 26  octobre 2017


Imprimer Imprimer

Edouard Philippe ouvre le chantier de la réforme de l'apprentissage et de la formation professionnelle

Entouré des ministres de l'Education nationale et du Travail, le Premier ministre, Edouard Philippe, a dévoilé hier à l'Hôtel Matignon l'acte II de la réforme du marché du travail voulue par Emmanuel Macron. Après les ordonnances réformant le Code du travail, ce nouveau volet s'attaque à la transformation de l'apprentissage, de la formation professionnelle et de l'assurance chômage.
Les premières discussions sur ces trois sujets ont déjà été largement engagées avec les organisations patronales et syndicales et Régions de France, compte tenu des compétences importantes exercées par les régions et renforcées en matière de formation professionnelle par la loi Notre du 7 août 2015.
« Après ces premiers échanges, notre objectif aujourd’hui est de présenter à la fois le calendrier et les modalités de la concertation, a affirmé hier Edouard Philippe. Le premier sujet sur lequel nous allons travailler, c’est celui de l’apprentissage ».
Dès le début du mois de novembre, des groupes de travail rassemblant partenaires sociaux, régions, chambres consulaires, ainsi qu’un certain nombre d’experts se réuniront avec l’appui de France Stratégie. Sylvie Brunet, ancienne DRH, professeure dans l’enseignement supérieur et présidente de la Section du travail et de l’emploi au Conseil économique social et environnemental (CESE) assurera l’animation de ces réunions. Après avoir établi un diagnostic complet de la situation, les groupes de travail auront jusqu’au mois de janvier 2018 pour formuler des propositions.
« L'apprentissage nécessite une véritable refondation, a insisté Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Il ne s'est pas assez développé et l'articulation avec les lycées professionnels n'a pas été trouvée. Il n'existe pas assez de formations qualifiantes aujourd'hui pour les jeunes de moins de 25 ans. »
« Le travail collectif entre nos deux ministères sur ce sujet est inédit, a souligné Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale. Il ne s'agit pas d'opposer apprentissage et lycées professionnels mais de rendre attractive l'ensemble de la voie professionnelle. »
Ensuite, à la mi-novembre vont s’ouvrir les discussions sur la réforme de la formation professionnelle avec des modalités de concertation différentes de celles sur l'apprentissage. Ainsi, un document d’orientation établissant un diagnostic et formulant des options de réforme sera adressé aux partenaires sociaux. Si la voie de la négociation était celle retenue par les partenaires sociaux, celle-ci devrait se dérouler jusqu'en janvier 2018 au plus tard.
Là aussi, des réunions bilatérales et multilatérales avec les autres parties prenantes, notamment les représentants des régions, seront organisées dans la même période et avec la même date butoir.
Sur le sujet moins consensuel du régime d'assurance chômage, troisième volet de cet acte II, la méthode utilisée par le gouvernement sera différente. Durant la seconde quinzaine de novembre, une réunion multilatérale sera organisée avec les partenaires sociaux gestionnaires de l’Unedic, qui devrait déboucher sur l'élaboration d'un diagnostic et d'une méthode communs. L'objectif du gouvernement est l'adoption d'un projet de loi en Conseil des ministres avant le printemps 2018.
E.Q.
Édition du 26  octobre 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 26  octobre 2017

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 octobre 2017 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques à haute température, dit « permis de Combrailles-en-Marche » (Allier, Creuse et Puy-de-Dôme), à la société TLS Geothermics SAS


    Lire le JO  

  • Ministère du travail

    Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2017-1491 du 25 octobre 2017 portant extension et adaptation de la partie législative du code du travail, et de diverses dispositions relatives au travail, à l'emploi et à la formation professionnelle à Mayotte


    Lire le JO  

  • Ministère du travail

    Ordonnance n° 2017-1491 du 25 octobre 2017 portant extension et adaptation de la partie législative du code du travail, et de diverses dispositions relatives au travail, à l'emploi et à la formation professionnelle à Mayotte


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 octobre 2017 portant nomination de la préfète du Territoire de Belfort - Mme ELIZEON (Sophie)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 octobre 2017 portant nomination de la préfète de la Lozère - Mme WILS-MOREL (Christine)


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr