Édition du 4 juillet 2006


Imprimer Imprimer

Les régions ont besoin des SEM

« Les SEM ont leur rôle à jouer dans le cadre de la relance de la décentralisation », a estimé Jean-Pierre Schosteck, président de la Fédération des SEM (FNSEM), en ouverture du déjeuner-débat auquel il avait convié, la semaine passée, Alain Rousset, président de l’Association des régions de France (ARF). Il a ensuite rappelé les trois cas de figure où régions et SEM sont étroitement liées: le premier où la Sem est créée par un conseil régional, le deuxième où la région fait partie de l'actionnariat de la SEM et le troisième où, sans aucune attache capitalistique, la région est cliente d'une SEM. «Les sociétés d’économie mixte sont présentes depuis longtemps dans le paysage économique français, lui répondait Alain Rousset, après avoir fait un vibrant éloge de la décentralisation et regretté que l'Etat n'aille pas, dans ce domaine, jusqu'au bout de ses intentions. Elles ont surtout été créées par des communes, des intercommunalités et des départements qui les considèrent comme des outils idoines en matière d’aménagement, elles le sont beaucoup moins par les régions. Certaines d'entre elles ont choisi cet outil au moment du transfert des lycées en 1986, confiant à des SEM les travaux de rénovation lourde et de construction neuve.» Concernant les nouveaux champs de compétences des régions où la formule SEM pourrait être sollicitée, le président de l’ARF a estimé «qu’une part importante des attributions des régions pourraient être adossées à des SEM (pépinières, technopoles, parcs d’activités, etc)», à l’image de la SEM qui vient d’être créée à cet effet par la région des Pays-de-la-Loire. Il s’est également déclaré ouvert aux discussions dans le domaine des ports et aéroports, et souhaite que soit étudiée la piste, pour le fret à courte distance, de sociétés où les collectivités locales seraient actionnaires minoritaires. Alain Rousset a enfin souligné que des perspectives importantes s’offraient aux SEM en matière de bâtiments universitaires (établissements, logements étudiants, etc.). « Il y a une nécessité de coopération plus forte entre régions et SEM comme entre leur fédération et l’ARF», a-t-il conclu.
Édition du 4 juillet 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 4 juillet 2006

  • Nouvelle bonification indiciaire


     

  • NBI dans les zones à caractère sensible


     

  • Prime d'aménagement du territoire


     

  • Concours


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr