Édition du 5 janvier 2009


Imprimer Imprimer

Recensement: les régions gagnantes sont les littoraux atlantique et méditerranéen, seule la Champagne-Ardenne a perdu des habitants

Au 1er janvier 2008, la population en France est estimée à 64.621.007 habitants (population totale) et à 63.185.925 habitants (population municipale)(1), selon le recensement 2007 à partir de l'échantillon de référence. C’est ce qu’indiquent les données publiées le 31 décembre dernier au Journal officiel (2). La France continue de gagner des habitants. Les chiffres du recensement publiés font état d'une hausse de plus de 5%, soit 3 millions d'habitants, en 7 ans. Les régions gagnantes sont les littoraux atlantique et méditerranéen, tels que la Corse (+13%), le Languedoc-Roussillon (+10,4%), Midi-Pyrénées (+8,8%) et l'Aquitaine (+7,3%). Les moins bien loties sont le Nord-Pas-de-Calais (+0,5%), la Lorraine (+1,1%) et la Picardie (+1,9%). Une seule a vu sa population baisser: la Champagne-Ardenne (-0,3%). Les grandes villes continuent également de tirer leur épingle du jeu, puisque leur population est en constante évolution. Paris passe notamment de 2.122.848 à 2.181.371 habitants. Le regain de la natalité, la construction de logements et le départ de personnes âgées vers la province pour leur retraite (ce qui diminue la moyenne d'âge, et donc la mortalité, dans les grands villes) expliquent ce phénomène. «Au niveau national, c'est l'accroissement naturel (différence entre le nombre de naissances et de décès) qui explique la hausse de la population» affirme Olivier Lefebvre, chef du département de la démographie de l'Insee. Avec un taux de natalité de 12,8% et une mortalité de 8,3%, la France fait en effet figure de bonne élève. «Au niveau régional, les composantes migratoires, c'est-à-dire les mouvements de population, sont à l'origine de ce phénomène», précise-t-il également. Une analyse plus complète des chiffres parus au Journal officiel est prévue pour le 13 janvier par l'Insee. Ces données sont très attendues par les maires surtout, qui peuvent voir leur dotation globale de fonctionnement fluctuer en fonction de ces résultats. Ces derniers ont des conséquences budgétaires importantes. En tout, quelque 350 articles de loi ou de codes se réfèrent à un seuil démographique, comme par exemple pour la création d'aires d'accueil des gens du voyage, pour l'obligation des 20% de logements sociaux imposés par la loi SRU, ou encore pour les modalités des élections municipales. Ces chiffres serviront aussi au redécoupage électoral. Les départements auront un député par tranche de 125.000 habitants, avec un minimum de deux députés par départements. Avant 2004, le recensement se faisait tous les huit ou neuf ans. Désormais, il a lieu tous les ans afin de produire des chiffres sur la situation démographique française de façon régulière. Ainsi, dès le 15 janvier débutera l'enquête de recensement 2009, durant laquelle 18.000 agents recenseurs interrogeront 9 millions d'habitants de 7.000 communes de moins de 10.000 habitants et 8% des habitants des 892 communes de 10.000 habitants et plus. (1) - La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune. Elle inclut les personnes sans abri ou résidant habituellement dans des habitations mobiles recensées sur le territoire de la commune ainsi que les détenus dans les établissements pénitentiaires de la commune. C'est la population statistique comparable à la population sans double compte des précédents recensements. - La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui gardent un lien de résidence avec la commune. Elle comprend, par exemple, les élèves ou étudiants majeurs qui logent pour leurs études dans une autre commune mais dont la résidence familiale est située sur le territoire de la commune ou les personnes résidant dans une maison de retraite située dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence familiale sur le territoire de la commune. Il est important de dénombrer à part de telles situations, d'abord pour clarifier quelle est véritablement la commune de résidence mais aussi pour ne pas produire des doubles comptes entre deux communes quand on additionne leurs populations. - La population totale est la somme de la population municipale et de la population comptée à part. (2) Pour lire le décret d’authentification des populations régionales et départementales, voir premier lien ci-dessous. Pour accéder aux chiffres des populations légales 2006 pour les communes, cantons, arrondissements, départements et régions de France, voir deuxième lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.legifrance.gouv.fr
http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/default.asp?page=recensements.htm
Édition du 5 janvier 2009 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 4 janvier 2009

  • Lettre d'intention relative à la concession et à la déclaration d'utilité publique des ouvrages utilisant l'énergie hydraulique


     

  • Concession et à la déclaration d'utilité publique des ouvrages utilisant l'énergie hydraulique


     

  • Ouverture de concours pour le recrutement de rédacteurs territoriaux par le centre de gestion du département du Loiret


     

  • Ouverture d'un concours interne de capitaine de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l'année 2009


     

  • Plan comptable applicable aux établissements et services privés sociaux et médico-sociaux


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Le délit de prise illégale d’intérêt
 

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr